Mississippi du 12 au 14/01/2020

Dimanche – 12/01/2020 : St Francisville – Natchez : 7ème jour 

Mais avant de partir nous visitons la maison hantée Myrtles plantation (15$ pp). Construite par David Bradford en 1796 elle aurait été le théâtre d’au moins dix meurtres, mais un seul, celui du propriétaire est réellement connu, d’autres comme celui de Chloé, jeune esclave ayant confectionné un gâteau à l’arsenic ayant décimé Sarah Woodruff, la fille de David Bradford, et ses deux filles… Bref, la surpopulation de fantômes existe ici ! Le lustre qui vibre, des photos montrant des revenants dans un coin ou fermant les rideaux… Sinon, la visite du rdc seulement est plaisante, passant par les salons des dames et des messieurs, on ne se mélangeait pas après le repas, la salle à manger, vestibule. C’est aussi un B&B constitué de divers bungalows, mais assez onéreux je crois.

Et un tour sur Royal Street et ses belles maisons bourgeoises en briques, en bois avec des frontons néoclassique ou des balustrades en fer forgé.

Nous déjeunons au Magnolia Café, restaurant très populaire aux tables familiales bondées. Les plats sont bons et raisonnables.

Nous faisons le plein de notre véhicule et c’est l’occasion de faire le point sur la consommation et le prix de l’essence dans ce pays ! Total 17,867 gallons (67,63 litres à 3,78541 l/ gal) pour 50,01$ (45€) et 338,10 miles (544 km à 1 mille pour 1,60934 km) donc une moyenne de 12,43 l/100km pour une vitesse maxi de 110km sur l’autoroute en comparaison de nos 7 à 8 litres de nos voiture européennes pour une vitesse moyenne plus élevée… C’est dingue. D’un autre coté avec le litre à 0,67€  aurions nous fait autant d’effort pour réduire la consommation de nos véhicule ???!!!

Une centaine de kilomètres et 1h30 plus tard nous arrivons à Natchez. La première impression de notre ballade est d’être dans une ville fantôme, d’accord nous sommes dimanche mais quand même les magasins, hôtels et même bars sont fermés ou beaucoup d’autres à vendre, personnes dans les rues sauf les quelques jeunes filles répétant des chorégraphies sur les bords du fleuve et quelques badauds comme nous déambulant en attendant le coucher du soleil. Bref pas terrible cette première impression. Pourtant Natchez fût une des première place commerciale du Sud et la première installation permanente en 1716, française en plus. Deuxième ville la plus riche des Etats-Unis grace aux barons du coton, la ville vivait du trafic des steamboats.

Nous reprenons la voiture pour faire des course et manger dans notre chambre, équipée d’un réfrigérateur cette fois pour mettre la bière et le vin au frais. La grande surface est déprimante.

Le dîner est joyeux et nous jouons au Backgammon, deux parties gagnées chacun.

352 miles

 

Lundi 13/01/2020 : Natchez : 8ème jour 

3 heures pour nous préparer et prendre le petit déjeuner au Natchez Coffee, juste ce qu’il nous faut, pas plus… des panecakes énormes, du café pas trop mauvais et de différences provenance, personnel sympa, wifi …

Le Grand Village de Natchez : Heureusement que les français étaient là pour témoigner de la vie et de la culture des indiens… bon d’accord après ils les ont massacrés suite à l’attaque de fort Rosalie en 1729 mais quand même. Il ne reste plus rien à part ces deux monticules de terre sur lesquels la maison du Grand Soleil, chef suprême des différentes tribus regroupées en 4 clans, était construite. À sa mort, sa femme et ses serviteurs étaient étranglés et leurs corps brûlés avec sa case. Sur les cendres recouvertes de terre la maison du nouveau Grand Soleiloi était construite et ainsi de suite. A la sortie, un petit musée avec quelques informations sur les indiens, les fouilles et des reproductions de plans d’époque.

Cimetière même là la voiture est reine et on ne la quitte que devant les tombes. Pareil d’ailleurs pour les Atm, les distributeurs de billets sont accessibles sans sortir de son carrosse.

Nous entrons dans le premier presbytère de la ville, personne à l’accueil nous visitons tout le bâtiment y compris l’étage où sont exposées des centaines de photos de la ville, de scènes de la vie, de personnes… magnifique !

On déjeune chez Pearl Street Pasta ça change un peu et c’est très bon.

La maison de William Johnson Affranchi à 11 ans, en 1820, par son père biologique, sa mère et sa sœur l’avaient été quel temps auparavant. Ayant réussi suffisamment dans la vie pour vouloir la reconnaissance d’avoir … des esclaves qu’il acheta pour les mettre à son service dans ses salons coiffure barbier, ses fermes mais aussi chez lui. Pendant 16 ans avant sa mort en 1851 il rédigent plusieurs journaux personnels racontant sa vie, ses anecdotes et même la vente d’un esclave pour 635$ car ce dernier était alcoolique et qu’il ne pouvait plus le gérer. Il fut assassiné par son voisin terrien Baylor Winn, lui tirant dans le dos. Les lois du Mississippi étaient telles qu’un homme couleur, esclave ou non, ne pouvait pas témoigner contre un blanc. Alors que William identifia formellement son assassin avant de mourir, Baylor sera remis en liberté deux ans après son crime. Le deuxième étage, son appartement, n’est plus visitable.

Plus loin, le musée de la culture africaine et américaine. Immense capharnaüm d’objet, photos, littérature, informations, films… sur toute l’histoire de l’esclavage plus particulièrement dans la ville de Natchez. A voir et y passer un long moment pour tout voir !

Petite promenade sur la rive du fleuve juste avant un superbe orage nous laissant trempé comme des éponges en arrivant chez nous :0)

À 19h00 le match de la national championship commence, nous allons le suivre au 100 main le bar du thé du premier jour. Nous n’y comprenons pas grand chose au début… à la fin un peu plus quand même, mais le plus dingue est le rythme du match… Quelques fois nos collègues de bar et de boissons se lèvent mais nous ne savons pas s’ils sont heureux car l’action a été belle ou si leur équipe a marqué ou perdu… bref nous sommes paumés surtout que c’est 1 minute de match pour 1 de pub … de bouffe hyper énergétique avec des boissons super sucrées… mais le tout hautement rentable ! Nous faisons Lights avec une salade aux crevettes et une du chef à l’huître frites … les pauvres ! L’équipe rouge marque… Ni de hoooooo ni de haaaaa s’en suivent ils sont tous peut être pour les pompom girls que nous ne voyons pas assez. Pourtant ils sont tous en violet (Lsu Tiger de Baton Rouge) contre les rouges (Clemson Tiger). Ils se roulent tous dessus, se pètent la gueule, se montent dessus mais nous ne comprenons toujours rien. 20h00 la lsu marque… tout le monde crie, se congratule, se check… bref ils sont heureux nous savons maintenant pour qui nous devons être ce soir. Par contre avec l’avancée du match et de leur repas les supportes partent sans attendre la fin de la rencontre… bizarre ! On les comprends plus tard avec la rencontre qui dure 4 fois 15 minutes mais avec les arrêts de jeu et les pubs nous y sommes depuis 2 heures quand la mi-temps sonne… les Lsu sont en tête les irréductibles exultent.

Total de la journée : 382 miles

 

Catégories : mississippi, usa | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :