Venise du 06 au 10/10/2019 : Venise -Lyon 5eme jour

Jeudi 10 octobre 2019 : 5ème Venise – Lyon

Nous quittons notre appartement sans regret car le confort est quand même assez sommaire, le lit pas excellent, pas de place pour la douche, pas de bouchon pour le bain,… mais quand même l’emplacement est top et la terrasse à la vue superbe sur toute la ville.

Cette dernière journée est placée sous le signe des palais. Le plus proche, située dans le quartier du Dorsoduro, la Ca’Rezzonico est un magnifique palais baroque du XVIIème siècle. Sa façade donne sur le Grand Canal, au niveau de la dernière boucle avant la place Saint Marc. Il abrite un musée consacré au XVIIIème siècle à Venise.
La famille Buon possédait à cet emplacement deux maisons, qu’elle décide de remplacer par un nouveau palais. La construction est confiée en 1667 à Baldassare Longhena, l’un des architectes les plus célèbres de Venise. La mort de l’architecte en 1682 ainsi que des difficultés financières de la famille marquent un arrêt des travaux, la palais reste inachevé. Seuls le rez-de-chaussée et le premier étage, l’étage noble, sont terminés. C’est au milieu du XVIIIème siècle que le palais est racheté par la famille Rezzonico qui charge l’architecte Giorgio Massari d’achever la construction, ce qui sera fait en 1756. Cette famille, venant de la région du lac de Côme se payèrent au prix de 100 000 ducats, le titre de patriciens vénitiens. Ils commencèrent à investir leurs capitaux immenses dans la République de Venise jusqu’à la consécration de la famille en 1758, quand Carlo Rezzonico devint le pape Clément XIII, pendant que son frère Aurelio est décoré de la dignité de procureur de Saint-Marc. Ce dernier investira des sommes significatives dans l’arrangement du palais dont la salle d’Audience qui devient l’emblème de la puissance de la famille. Cent vingt-trois ans après leur arrivée à Venise, cette branche de la famille s’éteignit par la mort d’Abbondio en 1810. Le palais passe ensuite entre les mains de divers propriétaires avant d’être racheté par la ville de Venise qui le transforme en musée.

Le rez-de-chaussée avec l’entrée principale donnant sur le Grand Canal et à l’opposée l’entrée terrestre et le grand escalier permettant l’accession au 1er étage. Juste avant les armoiries de la famille.

Le premier étage, l’étage noble, était aussi le lieu de vie des propriétaires aux pièces richement décorées de meubles, peintures, tentures, lustres… comme par exemple la salle de bal, construite sur la hauteur de 2 étages, conçu pour accueillir les réceptions, éblouir les visiteurs. Le second étage était consacré à l’habitat de la famille… quand au troisième nous n’avons pas pu le visiter à cause d’une fermeture temporaire !

Nous prenons le vaporeto sur le Grand Canal direction le nord jusqu’à Ca’d’Oro pour visiter la Gallérie Franchetti alla Ca’ d’Oro 6,50€ pp au lieu de 13 car le deuxième étage n’est pas accessible. Nous n’avons pas de chance car en 2002 lors de notre visite avec les enfants, l’Aqua Alta ne nous avait pas permis la visite du rdc et de sa splendide mosaïque. 

Re vaporeto pour traverser le canal et un arrêt plus tard, en face, Le Musée d’Art“ Oriental de Venise qui était à l’origine une collection privée du prince Enrico di Borbone, comte de Bardi. En septembre 1887 il entreprit un voyage de deux ans en Orient pendant lequel il acheta un grand nombre d’objets d’art chinois, indonésien et surtout japonais. Après la mort du comte, en 1906, sa collection fut confiée à un antiquaire viennois pour la vente. Seulement avec la fin de la première guerre mondiale la vente des objets fut arrêtée et la collection réquisitionnée comme butin de guerre. Elle appartient maintenant à l’Etat italien et est exposée depuis 1928. C‘est une des plus importantes collections européennes d’art japonais de la période Edo (1600-1868). Vers 1600 la dynastie japonaise des Tokugawa étendit son pouvoir dans tout Japon et déplaça la capitale à Edo (aujourd’hui Tokyo). Les Tokugawa garantirent la paix dans le Pays jusqu’à la seconde moitié du XIX siècle, au prix d’un total isolement du reste du monde. C’est pour cette raison que les armes présentées dans cette exposition étaient utilisées seulement pendant les parades.

Chiesa du S. Giacomo dall’Orio, fermée à la visite malheureusement, où est enterré Giambattista Pittoni, peintre vénitien, mort à Venise le 6 novembre 1767.

Basilica Santa Croce, visite rapide.

Nous passons rapidement dans la basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari, appelée communément Frari, est une des principales églises de Venise. Elle est située sur le Campo dei Frari, dans le sestiere de San Polo. Immense aux dimensions impressionnantes, elle j’abrite la sépulture de nombreux personnels célèbres et notamment Titien (peintre), Antonio Canova (sculpteur et peintre), Claudio Monteverdi (compositeur), Francesco Foscari (65 doge). Nous ne prenons pas le temps de la visiter mais il faudra que nous revenions car elle est splendide.

Achat des gâteaux à la pâtisserie Yonolo, dernier Spritz place Santa Margherita avant de récupérer les bagages à la conciergerie et de nous rapatrier vers la gare pour prendre le bus vers l’aéroport. Comme à l’aller Ligne 5 (A1) partant départ de la gare à 18h25 et arrivant à l’aéroport à 18h55. Nous avons le temps de dîner dans l’aérogare après avoir passé sans aucune attente la sécurité. Décollage à l’heure et arrivée 1/4 à l’avance. Block 22h51 ! Les bagages oh joie oh miracle sont arrivés sur le tapis en même temps que nous, sortie du parking 22h20 arrivée maison 22h50 bagages vidés et au lit 00h20 !

Prochain voyage en janvier 2020, Nouvelle Orléans !

Catégories : Italie, Venise | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :