Venise du 06 au 10/10/2019 : Venise 3eme jour

Mardi 08 octobre 2019 : 3em jour Venise

Aujourd’hui biennale d’art contemporain. Nous partons en vaporeto ligne 5.1 direction Giardini. Après quelques 30 minutes de queue pour atteindre les caisses nous payons notre obole de 25€ pp et commençons la visite des différents pavillons.

Les pavillons des pays sont répartis dans les jardins de Giardini (en vert sur le plan) et de l’Arsenal (en bleu).
Les suisses un film de danse dans une salle sombre
Danemark un film Post apocalyptique bizarre et un gros disque posé dans une salle

Venezuela un truc sympa portrait d’une femme qui pleure et quand on regarde par un panneau bleu c’est le portrait de Trump 😁

Russie Toujours assez glauque i faut croire que la vie n’est pas des plus agréables dans ce pays ou que la liberté est bridée

Finlande notre futur des plantes reconstituées en tissus

Japon gros pouf orange et musique stridente
Corée plusieurs films
Les allemands savaient pas quoi faire alors ils ont apporté des grosses pierres et des hp pour une expérience sensorielle !
Canada un mec filmé en gros plan entrain d’engueuler des inuits… enfin ce n’est peut être pas tout à fait le sens …

L’entrée du pavillon français se fait par l’arrière du bâtiment en accédant par les sous-sols, qui font déjà partis de l’exposition, alors que je pensais que les ouvriers avaient oublié les gravats… Dans la première pièce est la vision des océans aujourd’hui avec la pollution, la mort des espèces… Dans la deuxième pièce le film est complètement barré, comme partout ailleurs, partant des tours de Nanterre en passant par le Facteur Cheval continuant par Marseille, pour finir à Venise, racontant l’histoire de migrants. Les deux autres pièces servent d’expositions des articles créés et entraperçus dans le film. Des seins et une grosse foufoune… Nous sommes bien en France ! 

Anglais des femmes enceintes ou sans bras ou avec un cou bizarre et de la porcelaine ! mais surtout la file d’attente due au peu de personnes autorisées simultanément dans le pavillon.
Tchécoslovaquie cartésien le mec et aimant la géométrie fondante par moment.
Australie musicien !
Uruguay sais plus 

Israël on prend un ticket (765) qui permet d’entrer après une attente nous arrivons au numéro 500 … devant une tv avec une infirmière qui gueule après avoir dit qu’il faut attendre et être patient… bizarre ! Mais nous revenons juste à temps pour que notre numéro apparaisse enfin. Après avoir chaussé des sur-chaussures en plastique, ils nous font rentrer dans un caisson insonorisé dans lequel nous devons crier 3 fois très fort en suivant les instructions puis on regarde une vidéo en fonction du thème choisi (violence conjugale, transgenre, inceste et Palestine, bien que ce dernier thème soit un peu décalé des autres). 
USA et ses structures bizarres
Hongrie et ses appareils photos

Vous allez dire que je ne pense qu’à picoler … c’est pas faux ! Mais quand même le bar était THE creative place !

L’immense pavillon de la biennale

La Roumanie avec la machine à laver couchage très pratique pour les temps de lavage long, une bibliothèque blanche et un mur de roses et son étang. La Pologne avec son écorché d’avion où l’intérieur se retrouve à l’extérieur et vice versa.

Venise qui rivalise sur la longueur de la fille d’attente avec la Grande Bretagne et la France, avec pas plus de 8 personnes à la fois ! En fait on rentre dans une sorte de noyau avec un plastique léger au sol procurant la sensation de marcher sur l’eau… une sorte de colposcopie géante 😁 mais par où sort-on ??
Brésil et la danse bien entendu avec des films

Egypte sorte de reconstitution historique mâtinée de nouvelles technologies (écrans…)

Belge et ses automates de personnages ayant existées assez grossiers dont certains sont aussi en prison.

La Suisse et se fleurs assez sympa.

Pour repartir nous passons par la Via Garibaldi, et ses souvenirs, puis le vaporeto de San Marco pour rentrer chez nous via Zatere, pèlerinage obligé le pont où j’avais, accidentellement, jeté ma fille dans le canal, la suivant de prêt… 

Le soir nous avions réservé notre restaurant fétiche. La Tratoria Da’a Marissa. Un seul menu, pas le choix, mais c’est pas grave au contraire on va se régaler. Deux Spritz en entrée, vin blanc en pot, eau naturel.
Les entrées : la polenta, le loup mariné avec de la roquette et des poivrons, sardines oignons, brandade excellente, les moules gratinées et les supions à la vénitienne.
On est en Italie … on fait le trou pâtes … lasagnes de la mer 🤪 avec calamars, crevettes, moules. Là je commence à être bien.
Friture sole calamars et grosses crevettes
Et enfin pour faire passer tout cela la crème de mascarpone à l’amareto… un délice
Le tout 80€ car nous avons deux Spritz en apéro et 3 1/2 de vin blanc et une bouteille d’eau !

Retour en vaporeto jusqu’à la place St Marco en empruntant le grand canal et ses palais dont l’éclairage permet de deviner les intérieurs somptueux et clinquants.

Et que dire de cette place magique sans foule, sans pigeon juste les bâtiments magiques de féerie, de splendeur, d’extraordinaire ! C’est fantastique.

 

Catégories : Italie, Venise | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :