Venise du 06 au 10/10/2019 : 1er jour Lyon – Venise

Dimanche 6 octobre 2019 : 1er jour Lyon – Venise

Réveil 4h00 départ 04h45 juste le temps de garer la voiture au parking P4 réservé à l’avance, j’adore quand la barrière s’ouvre automatiquement à notre arrivée, passage sécurité aéroport, de nouveau performant et rapide, café et la porte, D01, s’affiche, nous embarquons, départ toujours à l’heure et arrivée avec 20 minutes d’avance (Départ EsayJet dimanche 06/10/19 Lys 07h05 – 08h20 Vce – Jeudi 10/10/19 Vce 21h35 – 23h00 Lys) . 

Petit dodo pendant le vol après avoir survolé les Alpes toutes baignées du lever de soleil, puis Maestre à l’arrivée avec le début de la lagune mais malheureusement Venise était du côté droit et nous en place 7AB étions placés à l’opposé… dommage pour les photos ! Le temps que le bus nous dépose dans l’aérogare, la valise était sur le tapis.

Achat des tickets aller retour aéroport gare en bus 15€ pp et le pass 3 jours Vaporeto 40€ pp, il fait un peu frais 15 degrés légère couverture nuageuse mais le soleil va percer. Nous prenons la ligne 5 direction la gare ferroviaire. En fait on a pris la ligne de transport en commun faisant plusieurs stops… nous aurions dû étudier un peu plus et choisir la ligne express ! Mais nous avons le temps alors tout va bien ! 30 minutes plus tard nous marchons dans cette splendide ville direction la Campo Santa Margherita pour récupérer les clés de notre appartement et y laisser notre valise, le check in étant normalement à 16h00, les propriétaires nous le laisse gentiment à partir de 14h00. Alors on patiente en prenant un pdj au bar du coin, bon café en attendant, avec impatience, l’heure du premier Spritz à … 3,50€ ! Notre hôtesse est devant l’immeuble du San Marco Terrace dans le quartier du Dorsoduro que nous affectionnons particulièrement. 4 étages, appartement sous soupentes, il n’est pas exceptionnel et la terrasse mériterait un peu d’attention et d’ornement floral… nous verrons bien !

Nous repartons vers le canale della Giudecca pour faire des courses, les vendeurs de charcuterie sont toujours aussi peu agréables. Nous visitons quelques lieux annexes à la biennale, intéressants et comme nous habitons à côté nous allons déjeuner à l’Osteria alla Bifora pour voir si l’excellente qualité est toujours au rdv.

Bien entendu, tradition oblige, le Spritz est de rigueur. Tout y est jusqu’à l’olive verte 😁 Le jambon est coupé tellement fin qu’il fond littéralement dans la bouche  et la bacalao préparée de 4 façons différentes est divine.

Après une belle sieste réparatrice, prise de temps au calme dans l’appartement, nous descendons sur la place Santa Margherita pour tester les Spritz à l’apéro. Le premier chez Margaret Duchamp, le bar le moins cher trouvé lors de nos derniers voyages, ne dément pas sa réputation. 3€ dans un verre bas, avec olive verte au bout de la pique en bois, bien tassé en Apérol… très bon !
Nous revenons au bar Al Canton, lieu de notre pdj de ce matin, verre à pied, olive mais moins chargé en Apérol, plus fade, Val le préfère et pas de chips servies avec pour 3,5€ 

Dîner le soir dans notre appartement !

Catégories : Italie, Venise | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :