Croatie du 11 au 17 mai 2019 : Split – Trogir – Split

Lundi 13 mai 2019 : 2ème jour  Split – Trogir – Split

Réveil à 08h00, café pdj décrassage et départ à 10h00 passé pour Trogir en voiture. Il pleut de nouveau ce matin et normalement pour toute la journée.

Trogir sous la pluie c’est moins bien qu’avec le soleil mais c’est beau quand même.

Le centre historique est minuscule s’articulant autour de la place avec le palais communal, le palais Cipiko de style gothique vénitien et son coq en bois trophée de bataille, une élégante loggia de 1471 servait de tribunal, de prison et de salle de spectacles, ce qui ne devait pas beaucoup changer des deux premières activités et la cathédrale de Saint Laurent.

Le portail de cette dernière, réalisé en 1240, encadré par deux lions avec Adam et Eve, vêtus comme il se doit de la seule feuille de vigne bien placée, est l’œuvre de Rodovan.

Ma devise « toujours plus haut » m’oblige à gravir les 45 m du campanile par un étroit escalier a vissé en pierre puis par une passerelle métallique, m’amenant a une belle vue sur la place et la ville.

Nous continuons dans les ruelles étroites et tortueuses à parcourir la ville sous une pluie battante encore une fois jusqu’au fort Kamerlengo avant de lâcher l’affaire, l’humidité ambiante ayant émoussée notre envie de visite.

Nous sortons de Trogir pour quelques km et déjeuner chez Konoba Mlinice en bordure d’une réserve naturelle qu’il doit être agréable à visiter par beau temps, et engendrant beaucoup d’oiseaux dans la retenue d’eau devant.

Retour à Split en repassant par l’appartement avant de ressortir vers les 16h00 la pluie ayant enfin cessée. Nous profitons de l’accalmie et même de quelques rayons de soleil pour nous promener dans Split. C’est vrai que l’éclairage rend les choses plus belles 😁

Nous pouvons enfin observer la baie, le port et les murs extérieurs. L’architecture enchevêtrée peut encore plus s’observer à cet endroit, les maisons s’adossent sur anciens remparts à l’intérieurs ou à l’extérieurs. Nous en faisons le tour pour nous retrouver derrière la cathédrale pouvant observer cette fois sa construction octogonale.

Au bout du port une maquette nous permet de mieux comprendre l’organisation de la ville.

Traversant la vieille ville en direction de la place Republike, petite réplique de la place Saint Marc de Venise, rappelant d’autant que la ville a vécu longtemps sous influence vénitienne comme peut le prouver aussi les nombreux palais et constructions dans le style de ! Depuis le XVe Split fut soumise à l’autorité vénitienne qui lui apporte prospérité économique et urbanistique. On construit une nouvelle enceinte urbaine, les demeures patriciennes sont érigées et sur la place Saint Laurent le Palais du Recteur et l’Hotel de Ville sont construits.

Enfin le Castel, similaire aux fortins vénitiens bâtis à cette époque est érigés sur le quai permettant d’assoir son autorité mais aussi contrer les éventuelles réactions hostiles des citadins. Mais l’influence de Venise passe aussi par les arts, sculpteurs renommés et cercles littéraires et autres poètes œuvrent aussi à Split.

Nous prenons de la hauteur en grimpant sur la colline Marjan sur les flans de laquelle des cellules d’ermites se sont nichées au XVe dans les grottes. Nous n’avons pu voir que la petite église de St Nicolas datant du XIIIe.

Sur le retour une bonne bière en profitant de la vue ensoleillée de Split.

En bas, l’église Saint-François, avec son couvent, est le principal édifice historique, religieux et architectural du quartier Matejuška. L’ancien ensemble fut bâti sur les vestiges d’une église paléochrétienne des Ve/VIes. et dédiée a saint Félix, selon la tradition martyrisé a Salone au IVe s. Thomas l’Archidiacre (1200 – 1268), chroniqueur de Split, note qu’au XIes. l’archeveque de Split Ivan (Jean) ordonna l’aménagement et le remaniement de l’ancienne église.

Nous dînons dans un restaurant branché la Bokeria bon, bien présenté, un peu cher, bruyant, public jeune…

Pour digérer avant de rentrer chez nous à 22h45, nous profitons de la ville et du palais vidés de ses touristes. Bien éclairé le Péristyle est magnifique avec un orchestre, guitare / basse, donnant un récital. Nous passons par la porte sud pour visiter les alentours du Musée. On comprends mieux l’imbroglio des différentes strates architecturales et les techniques de construction et matériaux. Très belle balade !

Catégories : Croatie | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :