Thaïlande : Lyon – Vienne – Bangkok

Jeudi 17 février 2019 : 1er jour Lyon – Vienne – Bangkok

Et c’est parti ! Le premier vol est à l’heure un Embraer 95 au quart vide. Rapidement petite collation avec vin et jus de tomate pour nous donner bonne conscience, nous est servie.

Transit à Vienne sans problème juste le temps de manger une salade puis c’est l’embarquement pour le long courrier.

Repas 3 choix bœuf poulet ou pâtes couverts en acier, petite salade assortiment de fromage et gâteau au chocolat … avec vin, plusieurs verres, et bière. Le vol se passe en regardant Deadpool 2 puis Ant man 2. Deux heures avant l’arrivée petits déjeuner avec œufs brouillés excellents.

La classe Loisir Premium est plutôt classe 😁 même si ça ne vaut pas la business on a quand même plus de place pour les jambes et d’espace (2 sièges dans l’espace de 3 à l’arrière et 1 pour le business). Même si les sièges ne permettent pas de se positionner à l’horizontal pour dormir ils s’inclinent suffisamment quand même.

Récupération bagages, passage immigration sans problème et nous récupérons le chauffeur à la sortie de la porte 4. Ce qui nous surprends en sortant de l’espace climatisé de l’aéroport est la chaleur humide dont il va falloir s’accoutumer.

Après 45 minutes de transport dans les embouteillages et les entrelacs d’autoroutes nous arrivons à l’hôtel Shanghai Mansion (shanghaimansion.com). La chambre la 401 est immense avec un salon et un coin canapé, bariolée à souhait.

Nous dînons dans un restaurant chinois en face, tiens c’est vrai que nous sommes dans le Chinatown local, et au dodo à 21h00.

Vendredi 18 février 2019 2eme jour

Notre chambre avec 4 grandes fenêtres doublées est très bruyante avec la circulation infernale. Les autres chambres, à l’intérieur presque aveugles et beaucoup plus petites, doivent être plus calmes. Quoiqu’il en soit, notre nuit a été mouvementée, entrecoupée d’éveils mais quand même réparatrice, nous revenions de loin avec le vol. Endormis hier soir vers 22h00 (16h France) et levé à 07h00 (1h00) c’est là que c’est le plus compliqué !

L’hôtel est très bien décoré avec affiches, tableaux, peintures, tasses et théières…

Le chauffeur vient nous récupérer à 09h00, en retard de 20 minutes le premier jour ça promet !, pour partir visiter le Palais Royal et le Wat Phra Kaew (royalgrandpalace.th) en premier (500 baht pp).

Tout d’abord concernant la tenue, pas d’épaules dénudées et pas de short ni bermuda ! Sinon il faut passer par la boutique et acheter à prix fort (200 bats contre 100 ailleurs) un pantalon provenant du surplus impossible à refourguer ailleurs !

Le bouddha d’émeraude dans l’immense salle parallélépipédique du Wat Phra Kaew qui est en réalité la chapelle du Palais, dont les murs et le plafond sont complètement recouvert de peintures, trône au sommet, à 11m quand même, d’un hôtel doré le bouddha d’émeraude, en jade en fait, haute de 66cm et habillé dans une belle étoffe en or et pierreries qui est changée en fonction de la saison plus au moins recouvrante.

Nous fendons la foule et nous baladons au mieux des temples et stupa en passant par la galerie et son immense fresque de 178 panneaux retraçant la version Thaï du Ramayana, un des récits fondamentaux de l’hindouisme !

Nous ressortons de l’enceinte en passant devant le Palais Royal devant lequel des gardes en uniforme blanc sont là pour rappeler au public qu’en qualité de résidence royale, ce bâtiment ne se visite pas !

À pied nous rejoignons le Wat Po Temple (200 baht pp), et son école de médecine, et massage.

Nous débutons par son célèbre bouddha couché de 45 m de long pour 15 de haut, recouvert d’or et dont les pieds sont sculptés et incrustés de nacre. Il est abrité dans son temple très étroit.

La foule pressée à l’entrée se délaye bien quand on avance dans l’enceinte, il y a beaucoup de sérénité dans cet ensemble.

Bien entendu nous passons à l’école de massage pour un traitement des pieds pendant 30 minutes pour 340 bahts pp. le massage est un peu rude, elle m’assassine le pied avec ses premières phalanges puis avec un bois elle appuie sur des points

J’ai le pied en feu ça fait mal de partout où elle passe sauf quand elle masse avec de la crème généreusement enduite. Par contre en sortie mes pieds la remercient.

En prenant le vaporeto local (4 baht pp) nous traversons le Shao Praia pour rejoindre l’autre rive et le Wat Arum (50 baht pp), splendide temple blanc de 82 m de hauteur, un des symboles de la ville. Le prang principal évoque le mont Méru, le centre du monde. En 2011 nous pouvions monter au 2eme étage aujourd’hui c’est plus possible, peut être à cause de sa rénovation.

Nous nous amusons du balais de bateau et de notre loueuse essayant désespérément à grands cris et téléphone de nous récupérer notre bateau qui arrive au bout d’un bon quart d’heure

Nous prenons un long teal (900 baht pour une heure seuls tous les deux) pour faire un tour dans les khlong, 350km de canaux sillonnant la partie est de la ville lui donnant des allures de venise asiatique, les palais en moins, la végétation luxuriante en plus ! Le passage de l’écluse nous oblige à un peu d’attente. Des varans d’eau long d’un mètre cinquante accompagnés d’aigrettes et autres oiseaux aquatiques péchant allègrement.

Nous partons à pied de l’hôtel avec le but de rejoindre le Mango Tree on the river traversant le Chinatown avec toutes les gargotes préparant les repas du soir servis directement sur des terrasses aménagées sur les trottoirs. Tout est préparé sur place depuis les légumes, nouilles et autres soupes en passant par des plats à base de viande ou poisson jusqu’à des grosses gambas et autres homards. Nous traversons aussi des ruelles dont les échoppes ferment mais qui doivent grouiller en pleine journée. Nous finissons par le marché aux fleurs en gros toutes emballées dont des roses, et surtout des myriades d’orchidées multicolores.Le restaurant est en complet décalage, service quasi nul et inexistant, plats bons mais pas exceptionnels et surtout l’addition exorbitante. Le plus, quasi le seul, nous dînons sur la terrasse face au Chao Phraya avec une vue imprenable sur le Wat Arum superbement éclairé !

Retour en Tuk Tuk à l’hôtel pour 200 baht très au dessus du bon prix !

Catégories : Thaïlande | Étiquettes : , , , , , , , , , , | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Thaïlande : Lyon – Vienne – Bangkok

  1. Bernie

    Merci pour les images. C’est gentil de faire profiter ceux qui sont au froid en France, mais sous un beau ciel bleu neanmoins.
    Peux tu m’expliquer ce que sont les seaux remplis d’objets et surmontés de tissu sous sachet orange ?
    bises à vous 2

    • Merci :0) Alors comme j’ai oublié l’alimentation de l’ordinateur je fais le blog avec le téléphone … pas évident, je reprendrai tout cela au retour à lyon
      C’est tout le parfait nécessaire du moine … 😁

    • Bises à vous deux aussi et courage pour le déménagement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :