Nouvelle-Zélande – Île du sud – Queenstown – Picton du 11 au 17 juin 2017

Dimanche 11 juin 2017 : 1er jour Nouvelle Zélande 🇳🇿 Queenstown
Difficile d’allier les aléas des disponibilités des hôtels, des visites et du temps (il doit neiger mercredi et jeudi quand même).
Donc nous réservons un tour en avion pour rejoindre Milford et effectuer une croisière dans les fjords et retour, mais elle peut être annulée en fonction du temps (pluie demain).
Puis nous voulons nous rendre à Dunedin pour un tour avec les pingouins mais là 95% des logements sont occupés et nous avons du mal à en trouver à cause d’un match de rugby le 12 au soir. Mais voulant rester une nuit de plus au Novotel, très confortable, celui-ci est complet demain soir !

Nous partons début d’après midi vers Glenorchy par une route scénique longeant le lac bordé de montagnes aux sommets enneigés.
119km total 119km

Lundi 12 juin 2017 : 2eme jour Nouvelle Zélande 🇳🇿 Queenstown – Dunedin
Réveil à 06h30 pour se préparer, boucler les valises et téléphoner à la compagnie pour voir si notre vol est maintenu… et ben non il est annulé et nous allons devoir nous faire rembourser. Dommage nous ne verrons jamais les plus beaux fjords du monde !
Comme prévu nous partons donc vers Dunedin en ayant au préalable réservé un tour avec les pingouins et la faune marine auprès du Visitor Center et réservé un AirBnB, les hôtels étant tous complets pour cause de match de rugby (Hobbit House ça aurait dû nous interpeler) !
Nous nous arrêtons à Kawarau Bridge quelques km après notre départ, haut lieu du saut à l’élastique. Nous observons un des fous s’élançant du vieux pont au dessus d’une eau bleue qui après quelques rebonds est récupéré par un bateau pneumatique en bas. À côté une petite tyrolienne.

À Alexandra nous bifurquons vers le nord pour prendre une route secondaire beaucoup moins fréquentée et très belle. Longeant les montagnes, les exploitations agricoles et bien entendu les élevages de bœufs mais surtout de moutons.

Autre arrêt à Naseby petit village construit lors de la ruée vers l’or ayant eu l’intelligence de garder quelques bâtiments d’époque, fin 1800 début 1900 hein pas de quoi non plus se faire une orgie de vieilles pierres :0) mais quelques bâtiments sympas et aussi des séquoias de Californie et des cèdres du Maroc de 170 ans d’âge ! À la sortie des lamas broutent tranquillement dans un pré !

Arrivés à Palmerston partant vers le nord en direction de Moeraki pour voir les fameux Moeraki Boulders sur la plage, gros rochers sphériques éparpillés sur le sable. Des paniers de provisions échoués sur la plage lors du naufrage du waka Araiteuru, seraient à leur origine selon la tradition Maori, mais la géologie parle plus de cristallisation depuis une terre boueuse. La falaise recrache toujours des boules au fur et à mesure de son érosion.
Retour vers Dunedin que nous traversons pour rejoindre la péninsule de Otago et notre logement.
439km total 558km

Mardi 13 juin 2017 : 3eme jour Nouvelle Zélande 🇳🇿 Dunedin
Nous habitons la maison des courants d’air tellement les fenêtres ferment mal. Les rideaux bougent tous seuls, et les deux petits chauffages sont très juste pour réchauffer l’atmosphère.
Non seulement nous nous réveillons avec la pluie mais faisant 3 degrés seulement dehors les montagnes entourant la ville sont recouvertes d’un film blanc de givre ou de neige, le vent aidant, nous nous posons la question du maintien ou non de la visite de cette après midi.

Nous nous renseignons donc au Visitor Center auquel nous avons rendez vous et nous visitons la gare. Ce fut la dernière des 3 gares construites entre 1873 et 1906 et la plus fréquentée, construite avec deux pierres différentes, une volcanique noire provenant de Kolonga et l’autre blanche d’Oamaru et les colonnes en granit, son sol en mosaïque et ses vitraux ! De nos jours un circuit touristique en train parcoure toute la côte.
Nous remontons la rue principale, s’arrêtant déjeuner au Potpourri Vegetarian Cafe (salades et un hamburger aux champignons avec de la betterave super bon) un comble au pays de la viande, puis l’heure de rdv est arrivée.

Nous retrouvons Tony notre chauffeur guide du jour faisant parti de ELM tour (elmwildlifetours.co.nz). Nous pourrons normalement voir :
L’albatros royal qui parcourt entre 500 et 1000km par jour passant 80% de sa vie en mer. Sa nourriture est à base de poissons et de squids. Ils peuvent mesurer jusqu’à 1,2m de long et 3,5 d’envergure pour plus de 9kg. Nous en verrons de trop loin pour être photographié !
A Papanui Beach sur la presqu’île de Portobello :
Le lion de mer de Hooker que nous verrons aussi bien faire du surf sur les vagues, que sur la plage et dans l’herbe… entre potes pendant que les enfants et les mamans étaient dans une autre baie sur les rochers ! Magique de s’approcher d’eux sur la plage… pas trop quand même leur quelques 200kg ne les empêchant pas d’être agiles et rapides surtout, pas agressifs mais pouvant montrer leur réprobation concernant notre présence !
Le pingouin aux yeux jaunes ou manchot à œil jaune ou manchot des antipodes observés sortant de l’eau, escaladant la colline au milieu des moutons, terrible !
Le phoque à fourrure de NZ, pas vu
Le manchot bleu, le plus petit pingouin du monde, de la moitié de la taille des précédents mais ne revenant à terre qu’à la nuit tombée, nous ne les verrons donc pas !
Et tout un tas d’autres oiseaux bien entendu
20km total 578km

Mercredi 14 juin 2017 : 4eme jour Nouvelle Zélande 🇳🇿 Dunedin – Wanaka
Avant de partir nous passons voir la rue la plus pentue, Balwin Street 30% surtout en haut, qui n’a rien d’extraordinaire en fait.
Puis le musée Otago Museum (gratuit sauf pour le planétarium) pour parcourir surtout les galeries Maories, abritant un waka taua, impressionnant canoë de guerre, des bijoux en jade, des outils ou armes et des sculptures… Nous visitons aussi la galerie d’histoire naturelle qui complètent notre journée d’hier avec, malheureusement naturalisés, un pingouin bleu, 25 cm de haut, un à yeux jaunes, albatros, permettant de se rendre compte de l’énormité de cet oiseau géant, le kiwi, nocturne et très difficile à observer dans la nature, le weka, deuxième oiseau endémique de la NZ qui aurait pu être son emblème, le moa, sorte d’énorme autruche de 3,5 m de haut et 250kg, ayant complètement perdu ses ailes, et exterminés par les maoris à leur arrivée…
La route est encore très belle traversant des paysages de lacs entre les montagnes dont quelques unes ont leurs sommets recouverts de neige.
Nous dormons à Edgewater à Wanaka, motel luxe très sympathique, et y dînons aussi d’une énorme épaule d’agneau fondante.
292km 870 au total

Jeudi 15 juin 2017 : 5eme jour Nouvelle Zélande 🇳🇿 Wanaka – Fox Glacier
L’avantage des levers de soleil vers 08h00 est de pouvoir les admirer. Celui de ce matin embrase le ciel, les nuages et les sommets alentour, se reflétant merveilleusement dans le lac. L’observer dans le lit avec les rideaux ouverts était fascinant, d’autant plus que le givre et le gel sur les voitures nous ont vite fait revenir à la réalité du climat montagneux !

La ville et le lac sont entourés de montagnes aux sommets enneigés…
Fox Glacier et son voisin Franz Joseph sont deux glaciers alimentés par les monts alentour et notamment Aoraki/Mont Cook 3754m d’altitude !
La route longe un lac puis revient sur le lac de Wanaka serpentant entre les montagnes. Ça commence à se compliquer quand les nuages descendent, le brouillard monte et la pluie arrive pour ne pas nous quitter pendant les derniers 200km !
Rien nous ne verrons rien de Haast qui doit être magnifique mais complètement perdu dans ce brouillard engluant dans un gris uniforme la mer, le ciel et même les montagnes alentour ! Nous arrivons à Fox Glacier, le motel Bella Vista n’a rien à voir avec celui d’hier soir et nous y resterons 2 nuits :0(
Check avec la compagnie d’hélicoptère qui doit nous amener demain vers le glacier et effectuer la marche de découverte, rdv 11h40 avec Fox Glacier Guiding (foxguides.co.nz).

Le village est tout petit nous en faisons le tour rapidement, puis allons voir le site sur la fin du glacier qui a reculé de plusieurs centaines de mètres en de dizaines en hauteur depuis 2008 ! La pluie redouble, empêchant de faire la marche d’approche.

Début 297km total 1168 Km

Vendredi 16 juin 2017 : 6eme jour Nouvelle Zélande 🇳🇿 Fox Glacier

Rdv à 11h40 pour un premier check météo, puis départ en bus vers l’héliport après avoir pris soin de nous prêter veste et pantalon de pluie, chaussettes et chaussures . Nous sommes dans le premier hélico partant, comme d’habitude entassés à l’arrière, seul les plus sveltes peuvent accéder aux premières loges. Même pas 5 minutes plus tard nous sommes sur le glacier, équipant nos souliers de crampons en acier salutaires sur cette glace sur laquelle rien n’accroche. Et nous voici partis pour deux heures de marches dans cet environnement aux couleurs et formes changeantes. De la glace bleue, transparente, des grottes, des failles, des crevasses plus ou moins grosse, de l’eau douce potable provenant de la fonte du glacier très pure à part peut être le dinosaure ayant fait pipi dedans il y a quelques milliers d’année.

« Voici quelques faits marquants pour vous aider à vous faire une idée : sur ses 13 kilomètres de longueur, le glacier Fox plonge de 2600 mètres dans les Alpes du Sud. Il est alimenté par quatre glaciers alpins qui reçoivent environ 30 mètres de neige par an. En haut des glaciers, la neige se densifie pour devenir de la glace bleue, sur des centaines de mètres de profondeur.

Cette glace glisse vers la vallée fluviale plus plate, où elle mesure toujours 300 mètres d’épaisseur. Ce mouvement est lubrifié par la glace qui fond en raison de la pression entre le glacier et le fond abrupt de la vallée. Cet effet, associé aux importantes chutes de neige alimentant le haut du glacier, fait que les glaciers Fox et Franz Josef se déplacent environ dix fois plus vite que la plupart des glaciers de vallée.

L’amoncellement sur le sol de la vallée, bien au-dessous du glacier, provoque des fissures, des séismes et creuse de profonds ravins à la surface du glacier, créant ainsi un paysage gelé spectaculaire, et potentiellement dangereux. Une fonte de surface a parfois lieu à basse altitude, alimentant les rivières froides qui coulent dans les ravins rocheux et à travers les forêts humides tempérées de la mer de Tasman. » Merci neweeland.com

Samedi 17 juin 2017 : 7eme jour Nouvelle Zélande 🇳🇿 Fox Glacier – Picton
Doucement le matin sur la route en partant à 08h00. Le jour se lève, la voiture est recouverte d’une couche de glace et là brouillard nous accompagne pendant quelques nombreux km ! Nous faisons un petit détour pour voir de loin Franz Josef Glacier, juste depuis le parking, moins impressionnant que Fox, nous avons fait le bon choix. Par contre la végétation luxuriante peut être illustrée par ces fougères arborescentes. Quel enchantement cette route, la lumière rasante éclairant les montagnes alentour, le givre et le brouillard jouant avec les ombres des massifs et des arbres, les moutons dans les près !
Arrivée à Greymouth, début de la ligne de chemin de fer tranzAlpines reliant la ville à Christchurch, un étrange phénomène fait descendre le brouillard des collines au nord mais je fais évaporer à quelques dizaines de mètres d’altitude, faisant une sorte de courant de nuages extraordinaire.
Plus loin la côte est encore une fois complètement découpée laissant des pitons rocheux orphelins en pleine mer, les flans de la montagne étant couvert de végétations luxuriante mêlant palmiers et fougères arborescentes dans une jungle inextricable.
Vu
Avant d’arriver au village de Punakaiki, arrêt au Visitor Center en face de la balade vers Pancake Rocks et Blowholes Walks. L’érosion a donné la forme de piles de crêpes découpées. Par contre la marée n’est pas assez haute pour que la mer rejaillisse avec fracas des trous des cavités sous marines.
Plus loin Truman Track permet d’accéder à une plage de sable noir baignée par les vagues mais surtout de traverser une partie de cette forêt humide et luxuriante.
Puis direct vers Picton où nous passerons la nuit, notre ferry étant à 08h00
Grosse étape 587km total 1756km

Catégories : Nouvelle Zélande | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :