Australie -Adélaïde – Kangaroo Island – Adélaïde du 09 au 12 mai 2017

Mardi 09 mai 2017 : Indonésie – Bali – Seminyak – Australie -Adélaïde – Kangaroo Island
Deux zombies à la recherche de leurs amours perdus, nous errons  dans Seminyak retournant sur les endroits des jours heureux précédents… nos enfants partis, la plage, notre maison et même notre restaurant fétiche le Biku n’ont plus de saveur… bref il est temps que nous partions nous aussi. Donc tout juste 24 heures après nos enfants nous voici dans l’aéroport pour prendre le vol Jetstar Qf272 départ 23h50 arrivée Adélaïde à 06h35 après 05h15 de vol. jetstar compagnie low-cost appartenant à Quantas est vraiment … low-confort, low-place, low-accueil… pas de place pour les jambes, serrés comme des sardines et en plus on doit payer ses boissons et ses repas ! Bon d’accord pour le dernier point ça ne nous a pas embêté, ayant tenté de dormir, en pointillé, pendant ce vol de nuit.
Donc arrivée à Adélaïde nous sommes hs pour commencer le marathon de la journée. Voiture de location récupérée auprès de Redspot et nous voici partis en direction de Cap Jarvis pour prendre le ferry de 16h00 direction Kangaroo Island. Ayant largement le temps nous nous arrêtons à Silver Sand sur le parking devant la plage pour faire un somme dans la voiture :0) puis nous déjeunons à Normanville.

La route est magnifique bordée d’eucalyptus, d’élevage de bovins et ovins, longeant la côte… mais les deux seuls kangourous que nous verrons sont l’un sur le panneau jaune et l’autre sur le bord de la route percuté pendant la nuit :0( Les autochtones rencontrés sont tous supers cools semblants sortis tout droit d’un film des années 70 tourne dans les rues de Frisco… pas de touriste ni de personne sur la plage, c’est vrai que nous sommes au début de l’hivers…
Une heure et demi à attendre pour prendre le ferry (Sealink 442 Aud / 300€)

Après une traversée sans encombre, nous partons à l’aventure sur la belle route sud direction notre hôtel  (Kangaroo Island Wilderness Retreat) à côté de Finders Chase au sud ouest de l’île. Pas très large, traversant des tunnels d’eucalyptus, longeant la côte par endroits, quelques pistes en terre la rejoignant… la route est agréable, limitée à 100km/h, sans beaucoup de circulation. Puis la nuit tombe vers 17h30. On a l’impression que tous les nocturnes (Kangourous, possums…) se sont donnés rendez-vous sur la route ou sur ses bas-côtés en ayant des tendances suicidaires. La vitesse diminue au fur et à mesure des rencontres, plein phares pour les remarquer de loin, klaxonnant à leur approche pour les effrayer, nous finirons les derniers kilomètres tendus ne voulant absolument pas en percuter un, beaucoup n’ont pas eu cette chance…
L’avantage d’être isolé dans ce coin est de ne pas se poser de question concernant le dîner. Au restaurant Nicholas Baudin et pas ailleurs. Pas de Nasi, Satay et autres plats, ragoût d’agneau, porc sauté… à des prix qui ferraient rêver les indonésiens… nous sommes sur des prix de la France. Il y a du Kangourou, j’hésite et puis non cet animal est trop mignon pour être mangé.

Mercredi 10 mai 2017 : Australie 2eme jour – Kangaroo Island
Aujourd’hui Finders Chase, plus grand parc de l’île avec ses 328km2, il occupe une grande partie ouest. Les eucalyptus du Visitor Center nous donnerons l’occasion de voir nos premiers Koalas évoluant sur les branches pour se nourrir des feuilles tendres avant de s’endormir tranquillement au creux d’une fourche.
A 16 km au sud, nous commençons par Admiral’s Arch, immense arche dentelées de stalactites à laquelle on accède par des passerelles en bois surplombant les rochers du rivage sur lesquels des lions de mer somnolent langoureusement. D’autres un peu plus loin jouent avec les vagues quand deux mâles s’affrontent pour garder leur territoire et surtout leur harem !
Plus loin, Remarkable Rocks ! Site emblématique de l’île, ceux sont les restes usés, laminés, érodés et même torturés d’un dôme de granite morcelés par le temps, 200 millions d’années quand même ! Leurs formes étranges changent de silhouettes à chaque pas.

Après un repas au Visitor Center, nous voulons faire la promenade vers Snake Lagoon Hike en longeant Rocky River qui porte bien son nom ! Le but est d’observer des ornithorynques dans les mares ! A défaut nous nous contenterons d’une belle plage de sable blanc et d’une écrevisse :0)

Avant d’arriver sur le parking quelques kangourous sont sortis de leur torpeur diurne pour commencer à brouter l’herbe devant nous. Nous nous régalons du spectacle étant seuls avec eux !

Nous passons réserver le circuit nocturne à Hanson Bay Wildlife Sanctuary pour demain soir à 17h30, puis nous repartons direction Admiral Arch pour voir observer le coucher du soleil, et le lever de lune, juste à côté du plus vieux phare de l’île entrevue ce matin.

Jeudi 11 mai 2017 : Australie 3eme jour – Kangaroo Island – Kingscote
Aujourd’hui nous partons pour la capitale de la région Kingscote à deux heures de voiture. nous faisons le plein à 1,65$ (1,1€) le litre beaucoup plus cher sur Kangaroo Island.
Empruntant la route nord nous faisons un détour par Stokes Bay. Rien d’autre à voir d’autre qu’une belle plage de sable blanc et d’eau turquoise. Mais celle-ci se gagne
seulement après avoir parcouru un sentier à travers d’énormes blocs de pierres. Si on ne trouve pas l’entrée, il faut se contenter de la première plage de galets et pierres moins engageante. Quel plaisir de voir une plage sans trace de pollution où le plastique ou les déchets marins sont complètement absents !
Nous empruntons la piste North Coast Road pour nous rendre à Kingscote en nous arrêtant a un lac de sel. Capitale de l’île, fondée en 1836 par les premiers arrivants après 152 jours de voyages, c’est une toute petite bourgade.
Direction American River pour la Oyster Farm Shop afin de goûter les huîtres chaudes au gingembre, épicées ou aux lardons et des abalones (ormeaux). Même si on reste chauvin sur la manière de manger les huîtres, le test a été intéressant, mais malheureusement seul le goût de la sauce ou de l’accompagnement ressort tellement elles sont petites. Ils sont très en avance sur les questions d’écologie, gestion de l’eau, recyclage des produits … ça fait plaisir !
Val conduit sur la piste Three Chain pour récupérer la South Coast Road, et le premier arrêt à Seal Bay Conservation et sa colonie de Lions de mer. Le prix (16$ pp) mais surtout le temps et leur organisation, passage sur des allées en bois, interdiction de marcher sur la plage, sauf accompagné de Rangers (33$ pp) nous décourage !

Prochain stop Little Sahara juste avant Vivionne Bay. Une curiosité géologique, d’immenses dunes de sable s’étendent à perte de vue, vieilles de 7000 ans et haute de 70m pour la plus haute. Au visitor center on a la possibilité de louer des luges et surfs afin de dévaler les pentes mais à 16h00 ils préparent la fermeture, nous laissant juste le temps de quelques photos. Dommage j’aurais bien essayé le sandboarding, les cris et la vitesse des derniers touristes laissaient augurer de biens belles rigolades et frissons ! Une prochaine fois ailleurs …
Enfin Hanson Bay Wildlife Sanctuary et son Nocturnal Tour que nous avions réservé hier soir (30$ pp). Malheureusement la guide parle qu’en anglais mais surtout très rapidement et avec un accent pas de chez nous, nous ne prendrons que des bribes d’informations sur les animaux rencontrés. Nous commençons par les kangourous et les wallabys puis un échidné, trop mignon avec son museau allongé lui servant à fouiller la terre à la recherche de nourriture et enfin les rois de la soirée les koalas. Le parc abrite une grosse colonie mais ces gentilles créatures veulent bien qu’on les observent mais elles restent dans les hautes branches et seulement éclairées par les torches des guides, la photo n’est pas évidente. La plus part dorment, il faut dire qu’ils y consacrent près de 20 heures par jour ! Nous en verrons quand même 7 dont une maman et son bébé !

Vendredi 12 mai 2017 : 5ème jour Australie – Kangaroo Island – ferry – Adélaïde
Pour ne pas avoir de regret je décide de faire un autre bout de Rocky River au lever du soleil. J’arrive sur le parking choisi à 06h20, il faut encore nuit malgré la luminosité d’un beau clair de pleine lune. Il faut 5 degrés… j’attends dans la voiture. Rien à part les bruits de la forêt et le chant des oiseaux pas un signe de ce fabuleux animal l’ornithorynque ! Rien, je n’ai croisé sur le chemin que un malheureux kangourou et un wallaby qui devaient être soit insomniaques soit boulimiques ! Je me venge en retournant faire la Koala Avenue Walk pour observer encore une dizaine de ces fabuleux animaux dormant en boule sur les cimes au creux de fourches, sur de fines branches, on se demande comment elles ne craquent pas !

Ça y est la route retour vers Penneshaw et le départ en ferry à 13h30 avec 30 minutes de retard, route vers Adélaïde où nous avions réservé une chambre à l’Ibis, très central.

Nous nous baladons un peu dans les rues Val est heureuse de magasiner un peu. La rue principale piétonne est très animée, population très jeune, dynamique, ville sympathique ! Fait amusant ils attendent le bus tous en ligne mais face à la route … :0)

Catégories : Australie | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :