Cambodge du 12 février au 03 mars 2017 : 24 au 27 février Siem Reap Angkor

Le Vendredi 24 février 2017 : 13 eme jours 

Nous commençons par acheter les billets 62$ pour 3 jours (2 jours facturés seulement), vendus dans un seul endroit maintenant avec prise de photo imprimée sur les billets. Nous avons demandé un guide francophone, il s’appelle « Boontone », 50€ facturés par l’agence.
Nous empruntons la route Charles de Gaulle pour nous rendre sur le site en entrant par la porte sud Angkor Thom en franchissant les douves par un pont orné de 54 statues portant le Naja. Au bout le mur d’enceinte, 3 km de côté, la porte ouvragée, 4 visages souriants regardant les 4 points cardinaux et des éléphants qui tiennent la fleur de lotus.

Une bref explication des techniques de construction, puis nous attaquons le Bayon, joyaux du lieu. 54 tours, pour le nombre de provinces de l’époque, plus que 37 aujourd’hui, 216 visages souriants censés illustrer les 4 vertus de Bouddha (sud la sympathie, ouest l’égalité, nord l’humeur égale, est la pitié, il était réservé à la famille royale. Construit fin XII eme début XIII par Jayavarman après sa victoire sur les Chams. 3 niveaux pour 43 mètres.

Au début dédié à Shiva ou Brahma puis uniquement à Bouddha, avant de recharger de nouveau, certains bouddhas sculptés sur le bas des piliers ont d’ailleurs été repris pour montrer des ascètes.

Les bas reliefs, sur les murs extérieurs de la galerie du 1er étage, avec plus de 10000 personnages reprenant des scènes des sanglants exploits de l’armée victorieuse des Chams mais aussi de la vie quotidienne des Khmers au XIIeme. Celles du 2eme étage racontent la vie du roi.
Le Baphuon. Temple du XI eme dédié au culte de Lingam. C’est un gros tas de pierre qui n’a de gros intérêt que la vue que l’on a de son sommet, par lequel on accède par un escalier très pentu ! Sur la façade est on peut observer, du bas, un grand bouddha couché de 60m.
La terrasse des éléphants. C’est Jayavarman VII qui fit aménager cette terrasse de 350m de long prenant son nom des pachydermes sculptés sur sa façade. Le roi recevait ses généraux et assistait aussi aux spectacles.
img_2068 img_2069 img_2070La terrasse du Roi Lépreux. Lieu d’incinération des rois, elle tient son nom de la statue qui représenterai le Roi mort de la lèpre ou bien Yama dieu hindouiste de la mort. L’originale est au musée de Phnom Penh.
img_2077-1 img_2085 img_2080-1 img_2083Nous sortons du site pour visiter Ta Nei à l’ouest, perdu dans la jungle. Ça fait du bien après le bain de foule de se retrouver au calme de pouvoir jouir du site sans touriste.
L’après midi Ta Prohm rendu célèbre par les photos de ses arbres enserrant les pierres du temple et aussi par le film Tomb Rider. C’est magnifique ce mélange de végétal et minéral, les grosses racines des fromagers soutenant autant que détruisant les murs de ce magnifique temple. Construit par Jayavarman VII vers 1186, ce fut le plus gigantesque abritant 260 divinités pour plus de 12000 personnes, et un des plus luxueux, pierres précieuses, vaisselle en or…
img_2161 img_2163On termine par la galerie au sud, complètement restaurée, photos comparatives avant après, avec les pierres d’origines ou bien de la même carrière du mont Kulen qui étaient transportées par radeaux sur la rivière Siem Reap. Les khmers n’utilisaient pas de ciment, les pierres étaient taillées et emboîtées. Pour les toits, pas de clé de voûte mais une dalle à cheval. mcdermottgallery.com
Retour à l’hôtel exténués par la chaleur !

Samedi 25 février 2017 : 14 eme jours

img_2284Debout à 4h00 départ à 05h00 pour voir le jour se lever sur Angkor Wat et ses célèbres tours reproduites sur le drapeau cambodgien. img_2226img_2211img_2217Nous ne sommes pas seuls, loin s’en faut mais c’est assez magique. L’heure officielle est 06h20 mais bien avant le ciel rosit, des ombres apparaissent, puis plus distinctement les tours et les palmiers.

img_2237 img_2264img_2263img_2250


img_2239 img_2257La tour centrale est fermée car c’est le jour de bouddha, nous nous promenons dans le dédale sans trop de monde.

La galerie de la deuxième enceinte est tapissée de bas reliefs retraçant les aventures du Râmâyana, guerre entre Râma et Râvana, peinte sur les murs d’enceinte de la Pagode d’Argent, mais aussi des scènes de guerre, de religion et de croyances khmères, mais surtout la plus belle représentation du Barattage de la mer de lait. Les Assura (démons) allaient vaincre les Deva (dieux), ces derniers demanderent l’assistance de Vishnu qui leur proposa d’extraire l’amrita (nectar d’immortalité). Ils devaient jeter des herbes magiques dans la mer, renverser le mont Mandara et utiliser Vasuki, Roi des Nagas, pour mettre la montagne en rotation en tirant sur le serpent de manière alternative. Après 1000 ans le barattage produit le Hala-Hala poison violant que Shiva but avant qu’il ne détruise le monde, raison de sa gorge bleue. Les quelques goûtes qui tombèrent sont responsable du venin des scorpions et serpents, d’autres être magiques comme la vache d’abondance, la déesse du vin, la lune, les Apasaras, les nymphes célestes… et enfin le médecin des Deva tenant une coupe pleine d’amrita dont Vishnu s’empara pour la donner aux Deva, devenant ainsi immortels, ils précipitèrent  les asura en enfer. Dans cette lutte quelques goutes tombèrent en 4 endroits de l’Inde dont le Gange à Haridwar. Ces 4 villes devinrent des lieux majeurs de pèlerinage. 200m de long sur 2 m de haut avec des dessins de quelques centimètres à un mètre ça permet de raconter beaucoup d’histoires comme des hauts faits de guerre de Jayavarman VII, comme la guerre contre les Chams, et d’autres scènes de vie quotidienne (cuisine, accouchement, marché, combats de coqs et de sangliers, jeux de lutte, jeux de cirque…).

img_2316 img_2318 img_2322


Kbal Spean, la rivière aux 1000 lingams, que l’on découvre après 1,5 km de marche dans une forêt dense sur un sentier abrupt. Les rochers après la petite cascade, en cette fin de la période sèche, ont été sculptés par endroits de différentes divinités brahmaniques. C’est dans le lit de la rivière qu’ont été sculptés les lingams mais un grand nombre ont là aussi été volés. Personne sur le site, j’étais seul n’ayant croisé les premiers touristes qu’à la fin de la descente !
img_2356img_2354img_2348img_2340img_2339img_2335Banteay Srei, baptisé Citadelle des femmes, c’est le plus beau de tous les temples vus. La pierre, du grès jaune, est complètement sculptées avec une grande finesse, de motifs floraux, de très gracieuses figurines et de scènes de la mythologie brahmanique. André Malraux y vola en 1923 des bas-reliefs et deux apsaras, mais se fit arrêté, jugé et condamné à 1 an de prison avec sursis.
img_2366 img_2368Banteay Samrè. Après le repas, sous une chaleur écrasante et surtout réveillés depuis de nombreuses heures, nous avons malheureusement un peu bâclé ce petit temple qui valait pourtant le détour. Datant du XII eme c’est un temple hindouisteo dédié à Vishnu crée par Suryavarman II.

Dimanche 26 février 2017 : 15 eme jours

Nous partons à 08h00 pour deux heures de voiture voir l’ensemble de Koh Ker (10$ par personne). C’est Jayavarman IV qui règne à Koh Ker quand il devient empereur.

img_2397Débutons par le prasat Pram, ensemble de 5 tours dont 4 en briques et une  énorme pierre, deux d’entres elles sont recouvertes d’un arbre et de ses racines !

img_2404 img_2408


Plus loin une autre avec deux moines devant faisant du tourisme à mobylette !

img_2410 img_2413Prasat Demrai. Petit temple en mauvais état mais concervant quand même quelques statues d’éléphants et lions assez jolies ainsi qu’un fronton avec Airavata et ses trois têtes d’éléphant (normalement il a 33 têtes mais c’est plus difficile à sculpter !)

img_2426Prasat Chrap ensemble de trois tours éventrées laissant apparaître la fermeture du toit en dalle à cheval (comme nos maisons Lego que nous construisions enfant ;0)

Prasat Kra Chap : Ensemble de trois bibliothèques dont il ne reste debout que les frontons ouvragés en pierre.

img_2434Prasat Linga, et son cousin à côté, avec deux énormes lingas d’un mètre de haut pour 80 cm de diamètre. Symbole du monde il devait toujours être humide, on se demande où ils trouvaient l’eau !

img_2451 img_2456img_2445Et enfin, la tour centrale, prasat Thom, pyramide de 7 étages, 40 m de haut, 189 marches je les ai monté, est dédiée à Shiva et abritait une statuaire remarquable. C’est dingue de se retrouver devant un monument style Maya ou Aztec ;0). Le Chen, à l’entrée moi est dédié à Vishnu. Le site a été pillé début du XXeme même si quelques statues ont déjà été rendues (voir efeo.fr)

img_2467 img_2472 img_2481 img_2494 img_2507Après le déjeuner Maela (5$ par personne). Des passerelles ont été aménagées dans l’enchevêtrement de minéral, tout est presque écroulé, et végétal, tout le site est sous les arbres. Juste après la sortie officielle, une technicienne de surface nous fait emprunter un étroit passage qui mène entre les murs dans des « jardins » calmes et des passages étroits ! Superbe visite à faire impérativement.

On a testé pour vous :

img_2593Les massages à Koh Rong (celui de l’hôtel) bien mais je garderai surtout en mémoire le massage Khmer, habillé pour l’occasion, la masseuse essayant soit de m’attendrir les muscles avec son index plié ou son coude, soit de m’écarter pour me détendre, mais à la sortie ça marche ! A Siem Reap nous sommes allés chez Devatara pour un prix défiant toute concurrence (45$ pour deux massages 1hr et 1h30 et une pédicure). Tout débute par le lavage des pieds  puis  le massage à l’huile commence. À califourchon les masseuses commencent leur office avec une énergie et poigne que leurs tailles ne laisseraient pas imaginer, les 90 minutes passent trop rapidement, complètement détendu !

img_2591 img_2596 img_1716img_1715Côté bouffe c’est un peu toujours pareil ça tourne autour de l’Amok plat typique à base de poisson ou de poulet avec du lait de coco, piment, feuille de kaffir, citronnelle. On trouve aussi tous les plats thaïlandais curry pad thaï … et évidement riz à tous les niveaux. Les prix ne sont pas excessifs (entre 2,5 et 4$ pour un plat).

img_1956img_2595Enfin la bière locale s’appelle la Cambodia, la Angkor ou plus rarement la Kingdom allant de 0,75$ le demi à 4,5$ la bouteille de 640cc.

Lundi 27 février 2017 : 16 eme jours

Départ 08h30 vers le groupe Riluos à 15km à l’est de Siem Reap. Ce nom désigne plusieurs temples, dont 3 principaux, préangkoriens qui témoignent des débuts de l’architecture khmer.

img_2520img_25191/ Lolei datant du IX eme édifié par Yasovarman 1er. C’était une île entourée de douve de 4km sur 800m. Malheureusement, ou bien heureusement, les deux tours dans le moins mauvais état sont en restauration avec de grand échafaudages dessus. Quelques belles statues dans ce bâtiment tout en briques comme tous ceux préangkoriens ! Pagode à côté.
img_2529 img_2537img_2525 img_25322/ Preah Ko 1er du site datant de 879 c’est le temple funéraire de Jayavarman II et consacré à Shiva . Nous avons adoré ces 6 tours et surtout les quelques frontons et linteaux très bien conservés. Quelques stucs ayant échappés à l’œuvre du temps et enfin des textes en sanskrit. Au musée de Siem Reap nous apprendrons que ce langage était l’apanage des aux dignitaires. Son déchiffrage couplé à l’étude des bas reliefs mais aussi la lecture attentive des récits de cheou Ta Kouan a permis d’apprendre beaucoup sur les meurs et la vie des khmers. Ce dernier arrivant en 1296 à Angkor Thom a raconté son année passée à sillonner la région dans un récit très détaillé.

img_2546 img_2549 img_2555 img_2560img_25593/ Bakong le premier construit en grès en 881 et dédié à Shiva. Seules les chapelles sont en briques, en restauration. La tour centrale a été remontée entre 1936 et 43 par Maurice Glaise et on s’est aperçue qu’elle datait du XII eme siècle ce qui explique la ressemblance avec Angkor Wat. Nous avons fait la visite au son des moines psalmodiant.

img_2561 img_2563 img_2570 img_2572 img_2573 img_2575Nous finissons l’extérieur de Siem Reap par la visite de la pagode Wat Bodatant du XVIII en bois peint et décorée de fresques peintes aussi. A l’extérieur dans un autre bâtiment les moines prient avant le déjeuner.

Musée National d’Angkor

img_2583 img_2584 img_2585 img_2586 img_2587 img_258812$ l’entrée c’est onéreux mais c’est quand même bien de le visiter, soit avant les temples pour se préparer, soit après afin de mieux comprendre les merveilles que nous avons vues et surtout toutes celles que nous n’aurions jamais pu voir sur les sites.
Plusieurs espaces aménagés par thèmes et des films pour agrémenter. A ne surtout pas louper la galerie des 1000 statues de Bouddha toutes d’origine cambodgienne. Même si les photos sont interdites je ne résiste pas à prendre quelques très belles pièces !.

Catégories : Cambodge | Étiquettes : , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :