Andalousie : départ Séville pour Cadix via Jerez dela Frontera – 4ème jour Mercredi 05

Mercredi 05 octobre 2016 : Cadix 1er jour !
Enfin une bonne nuit ! Après le pdj, je vais rechercher la voiture de location à la gare pas très loin de l’hôtel. Après quelques recherches difficiles, me voici au volant de notre Audi A4 flambant neuve, avec toutes les options de connectiques… boite de vitesse automatique, sport ou économique, et même manuel avec passage au volant… Très agréable à conduire et très confortable pour Valérie.
Nous sortons de Séville vers l’autoroute pour nous rendre à Jerez de la Frontera. D’ailleurs avant de vous parler de vin, « de la frontera » (Jerez, Vejer, Arcos,Conil…) vient du fait de la ligne de démarcation entre les territoires occupés par les arabes et ceux contrôlés par les catholiques. Eh bien oui le fameux Jerez, assez méconnus en France mais terriblement aimés en Angleterre dont ils récupèrent presque 50% de la production. Nous ne prendrons pas le temps de visiter des Bodegas car pour la plus part il faut réserver, ce que nous n’avons bien entendu pas fait, mais qu’en plus, après avoir goûté ce vin, ce n’est pas ce que nous préférons, et pour finir, nous voulons vraiment être à Cadix dans l’après midi !
l'Eglise San Miguel Jerez de la Frontera l'Eglise San Miguel Jerez de la Frontera l'Eglise San Miguel Jerez de la Frontera l'Eglise San Miguel Jerez de la FronteraNous visitons donc l’Eglise San Miguel (2€ pp), gothique et datant du XVIème, dont les voûtes et les colonnes sont très travaillées et un beau retable.
Nous déjeunons chez Reino de Leon, afin de goutter les vins locaux.

Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de Jerez Alcazar de JerezPuis nous nous rendons à l’Alcazar de Jerez (5€ pp), plus petit bien entendu que celui de Séville mais intéressant quand même. Les bains arabes, moulin à huile avec un système de presse assez incroyable et énorme, petite mosquée, jardins et une belle vue panoramique depuis la tour sur la ville. Visite aussi du Palacio Villavicencio dans l’enceinte de l’Alcazar, en haut duquel se trouve la chambre noire, indisponible malheureusement. Étonnant laboratoire de pharmacie.
La cathédrale de Jerez La cathédrale de Jerez La cathédrale de JerezNous continuons par la cathédrale avec son clocher décalé, certainement un ancien minaret. Elle aussi à ses arches et voûtes travaillées comme de la dentelle.
Bibendum à Jerez de la Frontera Jerez de la Frontera Jerez de la FronteraPetites anecdotes, ils ont un super Bibendum Michelin sur un de leur rond point, ils vont faire leur courses chez Alcampo avec un logo que l’on connaît bien chez nous ;o). Sur la place centrale ils taillaient les palmiers dattiers pour ne pas que les fruits tombent sur les passants, qui ne se gênaient pas pour repartir avec de grosses grappes lourdes !
Taureau OsbornNous sortons la voiture du parking où elle nous attendait et nous voici repartis vers Cadix. Sur la route, nous voyons enfin notre premier taureau Osborn, dont son immense silhouette se découpe sur le ciel. Et ils ont bien failli disparaître à cause de la loi anti publicité sur les alcools. En effet, c’était l’emblème du brandy Veterano et quand en 1994 la loi passe et ordonne le retrait de tous les taureaux Osborn. Heureusement de nombreuses municipalités, associations culturelles ainsi que des artistes, des journalistes et des personnalités du monde politique se prononcent alors en faveur de leur maintien. En décembre 1997 le Tribunal suprême d’Espagne rend son verdict en faveur du maintien des taureaux Osborn en raison de leur « intérêt esthétique et culturel » mais la référence à l’alcool doit être enlevée.
Cadix Cathédrale Cadix CadixC’est par le magnifique nouveau pont suspendu, inauguré il y a moins d’un an, que nous arrivons dans Cadix. Il offre une vue imprenable sur ce qui a fait la fortune de la cité : son port ! Même si aujourd’hui les galions et autres caravelles ont été remplacés par des porte-conteneurs et des paquebots…
Cadix c’est la révélation de ce voyage, je parle bien entendu de la vieille ville, celle ceinturée par des remparts, fer de lance dans l’Atlantique, dont les rues étroites et animées à la tombée de la nuit offrent ses Tabernas ! Un régal !
Dans les rues étroites, nous trouvons le parking de l’hôtel, puis ce dernier : Las Cortes de Cadix qui est en plein centre ville. Nous posons les affaires et partons en reconnaissance nous perdant dans les ruelles le nez en l’air, passant devant la « catedral », que nous visiterons demain, et admirons le coucher de soleil ! C’est pas tout, il est temps de dîner !
Tapas Bar La CandelaCe sera au Tapas Bar La Candela. Nous arrivons à 20h25, il y a déjà des personnes faisant la queue dehors, le restaurant ouvrant à 20h30,et pas avant. Il ne reste que des places sur le bar, nous nous y installons. Dégustation de vin, blanc, rouge au verre (2 à 3€ seulement) accompagné de tapas. Nous ressortant enchantés au point de réserver pour le sur lendemain soir, à table cette fois, il n’y en a que 6 !

Catégories : Andalousie, Espagne | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :