Lundi 02 mai 2016 : 4ème jour Naples 

La météo clémente jusque là, n’est pas au rdv de cette après midi. Nous avons prévu de partir à Herculanum et peut être faire l’ascension du Vésuve. Nous rejoignons la gare à pied en 25 minutes. Nous attendions à la billetterie mais heureusement qu’un papy nous demande où nous voulons aller et nous amène au travers d’une succession de couloirs et d’escalators vers le point de départ des trains de banlieue (Circumvesuviana), nous achetant les billets (4€ ar) et enfin, amenant jusqu’au bon quai, nous signalant le bon train et même le nombre d’arrêts avant Scavi, notre destination du jour.
20160502_naples01 20160502_naples02 20160502_naples03 20160502_naples04 20160502_naples05 20160502_naples08 20160502_naples11 20160502_naples12 20160502_naples14 20160502_naples15 20160502_naples16 20160502_naples17 20160502_naples19 20160502_naples20 20160502_naples21 20160502_naples22 20160502_naples23 20160502_naples24 20160502_naples25 20160502_naples26 20160502_naples28 20160502_naples29 20160502_naples31 20160502_naples32La vue d’ensemble nous permet de bien prendre en compte le volume de cendre qu’il a fallu déblayer pour mettre à jour les maisons, le travail immense que cela a dû représenter et surtout comme toujours dans ces cas là, les expulsions préalables car la ville s’est reconstruite dessus. A ce sujet encore 70% de la vieille ville sont sous les maisons.

Le chemin d’entrée longe une falaise d’une quinzaine de mètres, étant à l’origine le bord de mer, qui a reculé avec la coulée d’une bonne centaine de mètres. Le site est splendide mais il faut avoir des l’imagination pour visualiser la ville. Ici la maison d’un notable, avec sur les murs des traces de murs peints, les bains, les sculptures, là l’allée marchande, ici encore les thermes, toujours immense avec leur réseau d’eau et de vapeur. Le site fut enseveli sous 16 m de boue lors de l’éruption du Vésuve en 79 après JC permettant aux objets même les plus délicats d’être conservés. Redécouverte en 1709 avec des fouilles intermittentes jusqu’en 1874, qui reprirent en 1927 jusqu’à nos jours. En fin de parcours à voir les squelettes des habitants fuyants le danger par la plage et tuées par les gaz toxiques et les nuées ardentes.
20160502_naples34 20160502_naples36 20160502_naples37 20160502_naples38 20160502_naples39 20160502_naples40 20160502_naples41 20160502_naples42 20160502_naples43Val et moi décidons de monter en haut du Vésuve même si les conditions climatiques ne permettront pas de bénéficier de la vue sur la baie de Naples ni la chaine de volcans campaniens. Nous achetons les tickets de bus et d’entrée au parc à côté de la gare (10€ de bus et 10€ d’entrée par personne). 20 minutes de trajet, 90 minutes de balade et la descente en 20 minutes. La mini bus nous laisse sur un parking et il nous faut encore gravir les 860m qui nous séparent du cratère. La lave s’effrite en petits morceaux roulant sous les pieds et nous obligent à intensifier les efforts fournis. Nous sommes dans les nuages et apercevons difficilement les bords du cratère, profitant des quelques trouées pour étudier les fumerolles qui nous rappellent, avec l’odeur de soufre, que le Vésuve n’est qu’endormi d’un sommeil peut profond. Malgré les mauvaises conditions nous revenons à la gare avec le plaisir d’avoir assouvie une obligation en venant à Naples !
Le retour en train nous parait plus long que l’aller et surtout le chemin à pied vers l’appartement. Nous y retrouvons les DiezP, petit repos et nous repartons, sous la pluie, faire quelques courses pour le repas du soir et prendre le dernier apéro/Spritz de notre séjour.
Repos bien mérité après les 19686 pas de la journée.

Catégories : Naples | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :