Lille – Villeneuve d’Ascq – Roubaix avril 2016

Notre séjour à Lille du 18 au 21 avril 2016 :

Départ Sncf Lyon 19h00 arrivée 22h03. Nous arrivons à la gare Lille Europe nous prenons un taxi (7€) pour notre rendre à l’Hotel ArtDeco Euralille (110 avenue de la République 59110 La Madeleine) nous avons la chambre 407 en angle confortable, Mathilde et Pascale auront pour la nuit du 19 au 20 la 607.

Lille 20160420_photo_lille02 20160420_photo_lille03 20160420_photo_lille04 20160420_photo_lille05Le 19 : Pascale arrive de Rouen, Lille Flandre, à 09h00 nous l’attendons au Pdj puis partons, dans la mauvaise direction au départ, pour rejoindre le centre ville. Le temps est gris et nous supportons le pull, une douzaine de degrés seulement. Après 20 minutes de marche nous voici entre l’Opéra et la Vieille Bourse puis sur la Grand Place (Place du Général de Gaulle). L’architecture est belle mais sans aucune unité, les maisons, très hautes et peu large, se suivent mais ne se ressemblent pas. C’est partout pareil dans la ville ! Nous nous promenons dans les rues du centre ville, et goûtons les gaufres de chez Meert (rue Esquermoise), nous réservons une table pour ce soir au restaurant.

Fin de matinée nous prenons Uber (Grande nouveauté, nous avons téléchargé l’application Uber que nous allons utiliser tout au long de notre séjour) pour nous rendre à Villeneuve d’Ascq pour visiter son Le LaM (Lille Métropole Musée d’Art Moderne, art contemporain et art brut – musée-lam.fr) et son exposition du Modigliani. Nous déjeunons au restaurant du musée. L’exposition est très bien, même si le lieu tout blanc est un peu … Trop blanc justement ! Exposés chronologiquement, indiquant ses sources d’inspiration, tableaux, dessins, sculptures retraçant la courte carrière du peintre. 

20160420_photo_lille01_1 20160420_photo_lille02_1 20160420_photo_lille03_1 20160420_photo_lille05_1 20160420_photo_lille06 20160420_photo_lille07 20160420_photo_lille08 20160420_photo_lille09 20160420_photo_lille40hdNous récupérons Mathilde à la gare à 20h00, qui vient passer la soirée avec nous, pour dîner chez Meert. Nous prenons des menus découverte avec les vins en accord. L’amuse-bouche palourdes piment et coriandre, Gyoza de veau confit, asperges blanches, jus à la baie de genièvre, dos de cabillaud aux morilles et choux, pigeonneau et dessert (religieuses caramel beurre salé). Nous sommes ressortis repus mais bien.

20160420_photo_lille03_2 20160420_photo_lille04_2 20160420_photo_lille05_2 20160420_photo_lille06_1 20160420_photo_lille07_1 20160420_photo_lille08_1 20160420_photo_lille09_1 20160420_photo_lille10 20160420_photo_lille11 20160420_photo_lille12       Le 20 : debout tôt car Mathilde repart sur Paris pour travailler. De notre côté nous partons en Tram (1,50€ par personne) vers Roubaix. Après avoir traversé la place de l’hôtel de ville et sa construction gigantesque à la gloire du travail du textile, nous nous dirigeons vers La Piscine, musée d’art et d’industrie André-Diigent (roubais-lapiscine.com). Il s’articule autour de l’ancien grand bassin et des anciennes cabines. Construite entre 1927 et 31 cette piscine art découvrir avec ses verrières, ses mosaïques bleu et or, ses cabines aux briques vernissées servant de vitrines d’exposition… On ne sait plus ce que l’on aime, le contenu ou le contenant ;o) Exposition temporaire sur l’artiste Braïtou-Sala, inconnu pour nous et donc une belle découverte aussi.

20160420_photo_lille1320160420_photo_lille16 20160420_photo_lille1420160420_photo_lille1520160420_photo_lille1720160420_photo_lille18Nous déjeunons local à l’estaminet Le Rivoli (10 grand place). Je m’expose le ventre avec une Flamiche au Maroilles puis un Potjevleesch, trois viandes blanches (porc, volaille, lapin) en gelée. Un peu lourd à la sortie heureusement nous faisons le tour de la ville ouvrière. C’est Uber qui nous ramène vers Lille pour récupérer les bagages de Pascale à l’hôtel, refaire un tour dans la ville, acheter des gaufres chez Meert et du fromage qui va nous emboucaner  le frigo de la chambre, et la ramener à Lille Flandre pour 17h00 repartant sur Rouen.

20160420_photo_lille1920160420_photo_lille26 20160420_photo_lille20 20160420_photo_lille21 20160420_photo_lille22 20160420_photo_lille23 20160420_photo_lille24 20160420_photo_lille25Le soir nous décidons de tourner un peu dans le Vieux-Lille, rue de Gand jusqu’à la porte Vauban, puis nous dînons au Les Ptiots (35 rue Gand – lesptiots.com) pour Val un œuf poché au Maroilles et bacon grillé, et un os à moelle rôti au thym et laurier pour moi, suivis de filet de poulet au maroilles et un Welsh complet pour moi. C’est du pain imbibées bière, toasté avec de la moutarde, tranche de jambon, 200 grs de cheddar assaisonné, œuf sur le plat et frites… Léger sans plus de 2000 calories ;o) mais nous avons fini par un café gourmand pour Val et un Ptiot perdu, sorte de pain perdu. J’ai arrosé tout cela de la Rince Cochon, bière blonde des Flandres de 8,5° avec un verre ayant un cochon sur le pied ! Tout un programme… La marche retour à l’hôtel a été salutaire…

20160420_photo_lille139hd 20160420_photo_lille140hd_1 20160420_photo_lille141hd 20160420_photo_lille142hd 20160420_photo_lille143hd 20160420_photo_lille144hd 20160420_photo_lille145hd 20160420_photo_lille146hd 20160420_photo_lille147hd_1Le 21 : Ce matin nous nous donnons comme but le marché place de la Nouvelle Aventure dans Wazemmes puis remonter la rue Gambetta en direction du Palais des Beaux-Arts et son musée, en passant devant le Théâtre Sébatopol et la maison Coilliot, et son architecture art moderne. Deuxième musée de France pour la richesse de ses collections c’est aussi pour son exposition temporaire Zep Open Museum (Zep bouscule le musée) que nous souhaitons y aller. Zep nous fait découvrir les différentes œuvres, les détournant, les expliquant, les travestissant toujours avec beaucoup d’humour et d’imagination.

Nous ressortons en direction du Vieux-Lille pour les derniers achats et repartir prendre notre train pour le retour sur Lyon. Nous avons découvert une ville très intéressante, attachante, aux habitants très gentils, pro actifs dans l’aide, et dans laquelle, comme à Lyon, il y a une vrai tradition culinaire mise en scène dans les Estaminets, sorte de bouchon lillois. Nous y reviendrons.

Retour en train départ 17h03 arrivée 20h00 taxi et maison !

Catégories : France | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :