Sri-Lanka mercredi 20 janvier 2016 : 3eme jour – Habarana, Anuradhapura, Mihintale, Habarana

Nous partons de Giritale à 08h00 en direction de Anuradhapura après avoir pris un sérieux pdj dans un cadre magnifique que nous devinions seulement hier soir. La nuit fût très bonne, réparatrice et nous avons été réveillé aux cris des différents animaux grenouilles, oiseaux et même singes, leurs présences nous empêchant de déjeuner dehors. Autre particularité de l’hôtel, la salle de bain semi fermée donnant l’impression de se doucher sous les arbres.

Anuradhapura, la ville sainte du B-bouddhisme cingalais, fut la première capitale du IVeme siècle AJc jusqu’au 11ème, période recouvrant le règne de 119 rois dont 3 plus importants. Dewanampiya Tissa (IIIème siècle avant notre ère) qui la développa et la magnifia, faisant construire la majorité des palais et c’est surtout grâce à sa rencontre avec Mahinda, moine, qu’il le converti, lui et son propre peuple au bouddhisme. Dutugemunu (IIème AJc) qui repris la ville aux tamouls et fit construire encore bien d’autres édifices. Vijaya Bahu 1er, en 1073, et décida de déménager la capitale à Polonnaruwa, sonnant la fin de prêt de 15 siècles de cette capitale. C’est en 1820 qu’un anglais curieux découvrit les ruines de cette ville.

Durant la matinée nous avons visité les sites suivants, perdus dans des jardins, entourés de ruines de temples, maisons, palais, dagobas, dont certains arbres perchés sur un cône de terre de plus d’un mètre atteste de la terre excavée. Le site est magnifique, plein de ferveur religieuse. Bien entendu il faut rentrer pieds nus, épaules et genoux couverts.

20160120_sri_lanka12 20160120_sri_lanka11 20160120_sri_lanka10 20160120_sri_lanka09 20160120_sri_lanka08 20160120_sri_lanka07 20160120_sri_lanka06 20160120_sri_lanka05 20160120_sri_lanka04 20160120_sri_lanka03 20160120_sri_lanka01– Sri Maha Bodhi Tree (Arbre du Bouddha) : L’endroit le plus sacré et l’arbre le plus vieux du monde, correspondant à une bouture de l’arbre sous lequel Bouddha reçu l’illumination. Il est entouré d’un muret et grille délimitant aussi le temple dans lequel seuls quelques dignitaires et les moines sont autorisés à pénétrer. C’est autour que le spectacle se fait : les offrandes que les fidèles déposent sur des autels, d’autres qui sont bénites pour les moines, une procession de personnes transportant le turban qui ira entourer tel Dagoba ou temple, des prêtres qui bénissent les offrandes ou bien nouent des bracelets de fil blanc… Nous avons même vu des prêtres psalmodiant en brûlant une noix de coco que le fidèle doit exploser en la jetant contre une pierre… Il y a aussi les arbres à vœux sur lesquels les pèlerins nouent des petits morceaux de tissus puis reviennent avec des plus gros pour les remerciements s’ils sont exaucés. Bref ferveur et dévotion autour de cet arbre, un beau symbole pour l’écologie dans le monde ;o)

20160120_sri_lanka13 20160120_sri_lanka14 20160120_sri_lanka15 20160120_sri_lanka16 20160120_sri_lanka17 20160120_sri_lanka18 20160120_sri_lanka19 20160120_sri_lanka20– Dagoba Ruvanvelisaya : vieux de plus de 2000 ans, reconstruit récemment, plaqué or au sommet à plus de 90 m de haut, entouré d’un mur incrusté de 360 têtes d’éléphants, complètement blanc. Devant l’entrée des centaines de lampes à huile de coco brûlent et encore offrandes de fleurs qui sont mis d’un côté et enlevées de l’autre…

20160120_sri_lanka21 20160120_sri_lanka22 20160120_sri_lanka23 20160120_sri_lanka24 20160120_sri_lanka25 20160120_sri_lanka26 20160120_sri_lanka27 20160120_sri_lanka28 20160120_sri_lanka29 20160120_sri_lanka30 20160120_sri_lanka31 20160120_sri_lanka32– Dagoba Jetavanarama : ce fut le plus grand du site avec plus de 150m avant que la flèche ne soit en partie détruites
– Jetavanarama museum : des tas de choses trouvées sur le site et notamment une collection de photos comparatives des sites avant leur redécouverte et actuellement.

– Kuttam Pokuna (les Bains jumeaux) : servant de bains des hauts dignitaires et superbement bien conservés
– Samadhi Bouddha (Bodhi Tree Shrine I) : au milieu des jardins datant d’entre le IV et le VI siècle.
– Dagoba Abhayagiri : édifié au premier siècle
– Abhayagiri Museum : des tas de choses trouvées sur le site, des empreintes de bouddha, des toilettes à la turc (urinal stone) avec leur système de filtration par jarres successives
– Guardstone : il ne reste que les colonnes du rdc mais la maison s’élevait sur 5 étages
– Moonstone : Situé devant l’escalier d’entrée, il raconte le cycle de la vie et de la réincarnation. Pièce d’origine.
– Dagoba Lankarama : Dagoba du 1er siècle avant JC et encore opérationnel. Les colonnes sur 3 rangées soutenaient autrefois une toiture.
– Dagoba Thuparama : Le plus ancien du Sri Lanka construit pour recevoir une clavicule de Bouddha, toujours dedans d’ailleurs, même s’il fut reconstruit en 1840. Les piliers soutenaient un toit circulaire.
– Tissa Wewa : Nous passons juste à côté de ce grand lac servant aussi bien aux usages quotidiens (lavage linge, toilettes…) qu’à la pêche.

Déjeuner : Dans une restaurant avec un buffet. Bien sans plus par contre donnant sur un lac et, au loin, vue sur la pagode de Mihintale, où nous irons cette après midi.

Mihintale :

20160120_sri_lanka33 20160120_sri_lanka34 20160120_sri_lanka35 20160120_sri_lanka36 20160120_sri_lanka37 20160120_sri_lanka38 20160120_sri_lanka39Notre chauffeur nous évite les 1800 marches en nous déposant par la nouvelle route au 2/3, mais nous loupons la partie basse !
C’est à cet endroits que Mahinda, disciple de Bouddha, est venu s’installer pour répandre la parole de son maître. Le roi Dewanampiya Tissa, s’y converti au bouddhisme entraînant avec lui toute l’île. Après quelques centaines de marches au soleil, pieds nus, nous débouchons sur une esplanade au centre de laquelle trône le Dagoba Ambasthale (dagoba du manguier), endroits sur lequel la conversion eut lieu. Une statue représentant le roi y est dressée. De cette esplanade trois escalier partent desservant un bouddha moderne tout blanc, au dagoba Mayaseya, perché à 300 m, contenant un cheveu de bouddha, et enfin un rocher le Aradhana Gala, que l’on peut escalader à l’aide de marches taillées directement dans la pierre, glissantes, exposées plein sud, chauffées à blanc, nous enflammant la plante des pieds (nous avons des cloques de brûlures le soir). La fin tient plus du parcour du combattant que de la marche du dimanche. C’est un super point de vue sur la jungle et les lacs environnants mais aussi sur les deux autres collines du site. La descente avec les singes omniprésents a été compliquée, surtout pour Val ;o)

Avant de rentrer à l’hôtel, notre guide nous amène dans un centre de massage dans lequel nous passons une heure et demi à nous faire masser à l’huile de la tête au pieds finissant de nous détendre dans un Hamman rempli de vapeur.

Retour à l’hôtel, douche, dîner et dodo bien mérité

______________________________________________________________________________________

HABARANA / ANURADHAPURA / MIHINTALE / HABARANA (Env. 65Km / 2Hrs aller simple)
Route vers Anuradhapura. C’est l’ancienne capitale de Sri Lanka. Vous aurez l’opportunité à observer les monuments qui démontrent l’architecture de l’Antiquité.
Anuradhapura – la ville fut la capitale royale de Sri Lanka pendant 1400 ans et pour 119 rois cinghalais. Ella a été abandonnée et la capitale fut déplacée à Polonnaruwa. Vous verrez quelques-uns des plus célèbres monuments ainsi que le plus grand dagoba de Sri Lanka, des vestiges de palais, des temples, des monastères, des bains de cérémonie et l’arbre sacré de « Sri Maha Bodhi ». Les autres lieux historiques intéressants à visiter : la statue de Bouddha « Samadhi », oeuvre d’un maître-sculpteur anonyme décrivant Bouddha dans sa méditation profonde, « Ruwanweli Seya », « Thuparamaya » le premier dagoba construit au Sri Lanka, «Jetavanarama Dagoba » le monument en brique le plus large et le plus grand du monde, après les deux pyramides égyptiennes. A cause de son riche héritage culturel, le site d’Anuradhapura est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. De plus, les fouilles archéologiques ont mis à jour des hôpitaux pour humains mais aussi pour animaux qui témoignent de la grandeur de la culture
cinghalaise bouddhiste de l’époque. D’ambitieux systèmes d’irrigation, encore reconnue aujourd’hui pour être des prouesses d’ingénierie civile, ont été bâtis pour accroître la puissance agricole de cette ancienne cité. Frais d’entrée env. USD 28.00 PP (non inclus)
L’après midi visite de Mihintale l’endroit où le moine Mahinda prêcha pour la première fois le bouddhisme dans l’île et convertit le roi de l’époque.  L’un des lieux les plus sacrés du bouddhisme cinghalais, vous y verrez plusieurs dagobas et diverses installations culturelles. Pour les plus courageux, il vous faudra gravir 1840 marches. Sinon, une nouvelle route vous conduit à mi-hauteur. Frais d’entrée – Env. USD 6.00 PP (non inclus)
Retour à Habarana.
Déjeuner libre (Non compris).
Diner et nuit à l’hôtel (Deer Park Hotel http://www.deerparksrilanka.com/)

Catégories : Sri Lanka | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :