Samedi 11 avril 2015 : 6ème jour Iguazu

La prévision météo pour la journée est de 19 à 31° ensoleillé coucher soleil à 18h27.
Aujourd’hui nous allons nous balader du côté argentin des chutes. En fait c’est important de commencer par le côté brésilien comme nous l’avons fait hier, car le nombre de chutes du côté argentin est plus important et les voir « d’en face » permet de mieux comprendre et appréhender le site.
imageimageimageEn arrivant, un peu imageplus tard que prévu, vers 08h45, nous avons pris le train jusqu’à la première station, puis descente et changement de train qui nous amène directement à la Garganta del Diablo tout au bout du site. 

imageimageimage1100m de passerelle plus tard nous surplombons directement la gorge du diable, le point le plus étroit de cet arc de cercle, dans laquelle s’enfourne à grand renfort sonore d’un brouhaha incessant, des millions de m3 d’une eau verdâtre quand elle n’est pas écumante ! C’est saisissant la puissance qui se dégage de cet endroit. Le souffle de la chute fait s’envoler un nuage d’embruns quelques centaines de mètres plus haut, retombant en une légère pluie trempant tout le monde. Nous restons bien une demie heure sur ce surplomb, prenant des photos, films, regardant, perdus dans nos pensées la cavalcade de l’eau si calme avant d’arriver là. (circuit orange sur le plan ci-dessus).

Re 1100m de passerelle et nous décidons de retourner à pied par le « paseo ecologico », jusqu’au circuit inférieur (circuit bleu sur le plan ci-dessus). Déjeuner entourés de coatis bien hardis après avoir pris les billets pour le bateau, plus de place pour le grand tour, ce sera que le petit. La descente à travers la forêt tropicale vers le point de départ est parsemée de point de vue sur les chutes et même un  belvédère d’où nous pouvons presque à toucher la chute Bossetti, qui nous arrose copieusement.

image image imageimageimage

 

Nous récupérons notre sac étanche, le gilet et nous voici fin prêts pour le tour en bateau. Nous partons côté sur de l’Isla San Marti malheureusement fermée pour cause de trop d’eau, qui offre pourtant un superbe point de vue sur une chute énorme, vers la salto Tres Mosqueteros, petit jeu style on ne passe pas sous la chute, pour repartir vers Salto Mbigua et Gpeque Bernabé Mendez, sous les embruns de laquelle nous nous faisons tremper puis nous repartons vers la première et passons en dessous.

imageimageimageimageimageNous sommes trempés ruisselants, rigolants… le bateau plein d’eau et c’est fini nous rentrons débarquer. Nous nous arrêtons un peu plus haut pour enlever l’eau des baskets et essorer nos bermudas et nos chemises. Et c’est l’ascension des 172 marches pour aller faire le circuit supérieur (circuit rouge sur le plan ci-dessus) qui longe sur des passerelles les Saltos Dos Hermanas, Chico, Bossetti, Adan y Eve mais le dernier tronçon vers Gpeque Bernabé Mendez et Mbigua est fermé ! C’est vraiment une superbe journée dans un site exceptionnelle et merveilleux qui nous laissera à tous des souvenirs impérissables, nous avons quand même marché presque 13 km plus deux en bateau !
imageimageimageimageimageimageimage image imageÉvidement nous ne parlons même plus des oiseaux, coatis, et des milliers de papillons que nous avons croisés.
Retour à l’hôtel bien fatigués. Apéro au bar de l’hôtel de Piña Colada et de Caipirinha.
image imageimageimagePour le dernier soir avec les filles nous avons réservé à La Rueda histoire de nous finir le bourrelé ;0) Biffe de Lomo pour les filles et de Chorizo pour moi malheureusement un peu trop cuit, arrosé d’un Alto del Plata, un Merlot de 2012 !
Quelques infos du Routard :
« Prendre le train, ou bien le Sendero Verde, jusqu’au 1er arrêt la gare de Cataratas (10 minutes à pied) d’où partent deux circuits
– superior 1h15, 650m de passerelles, Santos Dos Hermanas, Chico, Ramirez et Bossetti, puis les chutes Adán y Eva et Mbiguá
Beaucoup de belvédères
La fin vers l’arc de cercle autour du salto San Martin, 70 m
– inferior 1h20 1,7 km vers les bords du Rio Iguazu avant de remonter vers le rideau principal des chutes, à travers la forêt tropicale. Belvedere de la chute de Bossetti que l’on peut presque toucher dans un grondement infernal.
Bateau navette vers Isla San Martin vers le rideau de la Garganta del Diablo, via 172 marches  »

 

 

Catégories : Argentine | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Samedi 11 avril 2015 : 6ème jour Iguazu

  1. Bernie

    Top photos…. Et pour les papillons… Je dis : Waouhhh. Bisous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :