Vendredi 10 avril 2015 : 5ème jour Iguazu

La prévision météo pour la journée est de 18 à 30° ensoleillé coucher du soleil coucher soleil a 18h28.
Petit déjeunéRéveil à 07h00 un peu difficile quand même quand on est en vacances mais on veut arriver tôt avant les cars de touristes ;0)
imageIguazu c’est plus de 200 chutes en arc de cercle sur un front de 2,7 km du fleuve éponyme qui se jette dans le Paraná, classées à l’Unesco, dans une enclave Argentine (2/3 des chutes) entre le Paraguay et le Brésil (1/3).
Il faut commencer par le côté brésilien qui permet d’avoir une vue d’ensemble d’en haut sur les chutes argentines plus nombreuses, ce que nous allons faire aujourd’hui.
Nous passons donc le pont au dessus du Rio Iguazu qui est peint pour moitié en vert et jaune et l’autre en bleu ciel et blanc, puis passons la frontière, très facilement, et avons un nouveau tampon sur notre passeport ;0)
Mathilde retire des Reals pour payer la journée et nous arrivons dans la queue 10 minutes avant l’ouverture des caisses à 09h00 et nous montons dans le deuxième bus. Parfait pas trop de monde devant nous…
imageimageimageimageimageimageJuste en descendant du bus c’est le choc. D’immenses chutes d’eau dégueulent leurs millions de m3 d’eau bouillonnante en deux temps, une fois 30m puis les 40 restant. C’est splendide et merveilleux… Mais c’est du pipi de chat avec ce qui nous attend plus loin ;0) en continuant le chemin descendant, d’autres points de vue nous offre d’autres chutes, des papillons et des coatis, plus ou moins sauvages, et des arcs en ciel… Pour arriver au bout dans cet arc de cercle, Garganta del Diablo ! Il n’y a pas assez de superlatifs, merveilleux, grandiose, énormissime, féerique,… pour décrire le spectacle. La forêt tropicale, un fleuve large et calme dont les eaux viennent, tout autour de cet arc de 500 à 600 m de diamètre, se fracasser 70 m plus bas en écume blanche bouillonnante dont s’élève une légère vapeur d’eau que nous avions aperçue hier à l’arrivée en avion. Nous nous avançons sur la passerelle giflés par les fines gouttes d’eau projetées par le souffle puissant de la cascade, dont le bout permet d’avoir une vue panoramique. Médusés nous sommes !
image imageimageimageimageimagePour remonter nous passons presque à toucher une cascade, le bruit est assourdissant, nous ressentons sa puissance et pourtant nous observons un faible papillon essayer de remonter le courant d’air…
Nous nous remettons de nos émotions en profitant du spectacle en buvant un jus à la buvette. Il est midi, les papillons sortent de toutes parts, des gros, des petits, un feu d’artifice de couleurs et de formes… imageimageEt des coatis à la recherche d’un peu de nourriture. Bus retour.
Juste à côté le Parque des Aves. c’est un parc ornithologique sur plus de 5 ha et même si on peut ne pas apprécier de les voir enfermés, il faut reconnaître que les approcher en entrant dans des grandes volières est quand même très agréables, d’autant plus que l’on ne peut pas en voir en liberté… Des toucans au bec plus ou moins gros, des ibis rouges à côté des famàts roses, des nandous, des vautours et aigles, même des casohars et des émeux et si on a de la chance quelques colibris. Une autre volière avec des papillons multicolores et nous avons même la possibilité de caresser un boa… Une belle ballade dans un cadre naturel, à faire.                     image image  image image imageimage imageimage image imageimage image image  image image image   image image image image image image image image
imageimageimage imagePour finir cet excursion au Brésil nous nous rendons à « Hito 3 fronteras » d’où nous pouvons observer la borne jaune et vert et celles Argentine et paraguayenne. Nous y retrouvons aussi nos Amish Mario et leurs femmes ayant fait le même circuit que nous.
imageRetour vers 16h00 à l’hôtel, petite piscine, petit repos et apéro :0)
Nous dînons au Graffigna, Córdoba, si les filles veulent rester légères, risotto végétarien pour Math et risotto de fruits de mer, avec Vava la Parilla compléta para 2 personas (238$) plus gras et moins bon qu’hier soir mais nous permettant de goutter à biffe de Lomo, plat de côtes, poulet, boudin, andouillette et enfin de l’intestin ;0) goûteux !
Demain c’est Iguaza du côté argentin !

 

Catégories : Argentine | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :