Jeudi 09 avril 2015 : 4ème jour Départ pour Iguazut

La prévision météo pour la journée est de 18 à 26° ensoleillé coucher du soleil coucher soleil a 18h38. Et à Iguazu ensoleillé 17 à 29°
imageC’est avec un A320 de la Lan que nous partons pour Iguazu du deuxième aéroport de BA beaucoup plus proche car entre la ville et la lagune.
A l’arrivée, nous récupérons la voiture chez Alamo et au contraire de ce que dit le Routard il faut payer 500$/42€ pour avoir l’autorisation de passer la voiture du côté brésilien ! Il s’avérera que cela ne sert à rien les douaniers dans un sens comme dans l’autre ne nous ont rien demandé pour la voiture, juste les passeports ! A la sortie de l’aéroport nous embarquons deux auto-stoppeurs français de Grenoble qui sont partis depuis 9 mois et qui rentrent en France en vieux gréements via l’association Bel Espoir pour faire la traversée.
Nous trouvons assez facilement l’hôtel Tupa Boutique Hotel qui est sur la rue principale menant au centre ville. Nous avons la chambre 9 et 10 qui sont en fait deux duplex avec la chambre en haut et salle de bain et entrée Tv en bas. Assez sympa, confortable et plein de moustiques. Nous déjeunons sur la terrasse de l’hôtel devant la piscine et servons avec Matmath d’apéritif aux quelques moustiques insomniaques n’ayant pas compris que c’était la pleine journée ! 
imageimageimageimageimageimageAprès une séance baignade, nous partons pour visiter le centre ville, deux rues commerçantes avec beaucoup de souvenir made in the world ! imageimageimageimageNous poussons aussi jusqu’à « Hito 3 fronteras » et son belvédère qui surplombe le confluent Iguazu Paraná révélant la frontière entre le Brésil, l’Argentine et le Paraguay matérialisée par des grandes bornes sur les rives. Un arbre en fleurs nous permet d’observer des colibris butinant de fleur en fleur à un rythme effréné ! Trop mignons :0)
imageimageimageimageimageLa table que nous avions réservée n’étant pas sur la terrasse, nous devons revenir dans 40 minutes. Parfait juste le temps de boire l’apéro, deux établissements plus loin, sur une terrasse très agréable, un petit blanc Alamos (sauvignon blanc) de 2013 et quelques petites choses à grignoter, qui nous sont gentiment offert parles filles ! Retour à La Rueda (avenue Córdoba 28) qui est un des plus vieux pallancha d’Iguazu. Les filles tentent un Bife de Lomo (filet mignon) de 350 grs et moi n’étant pas petit joueur c’est le Bife de Chorizo (contre filet) qui ferra mon dîner avec frites et salade, et arrosé d’un Barrandica de 2013 (pinot noir) bien corsé se mariant parfaitement à la viande pour satisfaire le palet. (1080 $ / 90€). La viande est encore une fois splendide, goûteuse, tendre à la folie, j’en bave juste en écrivant ces lignes ;0
image imageimageRetour hôtel vers 23h30 pour dodo demain les chutes côté brésilien !

 

Catégories : Argentine | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :