Mardi 07 avril 2015 : 2ème jour Buenos Aires

La prévision météo pour la journée est 17 à 23° ensoleillé coucher du soleil a 18h41.
Nous nous réveillons à 07h30 ce qui est tout à fait bien. Hier soir le rdv a été pris pour midi à la station Teatro Colon dans le quartier de Micro Centro. Nous avons donc le temps de visiter Le Cementerio de la Ricoleta, dans Ricoleta avant de nous rendre au rdv.
imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage imageimage image

Le taxi nous fait passer par la Avenida del Liberator immense avec ses 8 voies de front, nous traversons des grands parcs avant de nous laisser au Cementerio de la Recoleta pour 50 $ / 4,5€ avec le pour boire.
Avant d’y rentrer nous passons devant le Centro Cultural Recoleta dans lequel est organisé une exposition sur Astérix ;0) mais nous avons oublié d’y retourner en sortant du cimetière.
Avant celui-ci nous visitons la Basilica Nuestra Senora Del Pilar et payons 15$ / 1,2€ pour visiter le musée (Claustros del Pilar) avec des objets et peintures religieux qui n’offre pas beaucoup d’intérêts si ce n’est d’offrir une vue du haut sur le cimetière. L’entrée de ce dernier est gratuite. C’est la dernière demeures des figures historiques du XIXeme et des grandes familles dont Evita Peron (1919 / 1932 actrice et femme politique, première dame du pays de 1946 à 1942, elle joua un rôle important dans les droits sociaux et l’égalité homme/femme. Elle décéda d’un cancer à l’âge de 33 ans seulement. « Son corps fut embaumé et dépos é au siège de la centrale syndicale CGT. À l’avènement de la dictature civico-militaire dite Révolution libératrice en 1955, son cadavre fut enlevé, séquestré et profané, puis dissimulé durant seize ans. » Malgré tout cela nous n’avons pas trouvé son caveau. Nous sommes promenés dans les allées admirant toutes les idées les plus folles et créatives pour garder la mémoire des défunt s. Ce qui peut le plu s no us choquer est que les cercueils sont dans la moitié des cas à la vue de tous au rdc derrière une vitre, ou bien en mis en sous sol. La deuxième est l’état pitoyable de certaines tombes dont le dernier enterré a du emporter avec lui le paiement de l’entretien… c’est un des 3 plus beaux cimetières avec ce s 36 91 tombes dont 90 classées monuments historiques.
image imageimageimageimageimageimage image

Re taxi juste à la sortie qui nous amène pour 50$ vers le Teatro Colon mais nous reviendrons le visiter demain. Nous partons à pied vers le quartier Micro-Centro. Les bancs sont en béton mais il faut vraiment les toucher pour en être certain car ils sont en simili cuir très bien imité. Ici les gens font la queue aux banques car elles sont ouvertes que très peu de temps et qu’elles n’ont pas tout le temps de l’argent. Nous déjeunons chez Vita Eco Deli Market (H Yrigoyen 1390) près de la place de Mayo, restaurant végétarien (je me suis encore fait avoir ;o) Nous y mangeons des lasagnes avec de la salade, cannellonis, tarte… très bon quand même ! A quelques mètres, nous rentrons dans la librairie Monserrat, moins jolie que celle d’hier soir, et la pharmacie Estrella dont la déco en bois sculptés et murs peints est splendide.
Passage devant la place des Héros des Malouines, guerre ayant opposée en 1982 l’Argentine au Royaume Unis sous la dame de Fer qui n’a pas hésité à envoyer la flotte lors de l’invasion de l’archipel par les argentins.

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage

Nous prenons le bus pour nous rendre dans le quartier de la Boca et nous en descendons juste devant le stade (La Bombonera) puis visitons le quartier alentour qui s’organise autour de 2 / 3 rues commerçantes touristiques, dont Caminito, entourées d’habitations de familles très pauvres. Il faut admirer les façades colorées des maisons, et apprécier le rythme de vie animé du quartier, beaucoup de bars et de restaurants avec des orchestres et des danseurs de Tango, des artistes exposant dans les rues leurs créations (Val achète un petit tableau, des boucles d’oreilles pour Mathilde et une Bombilla, faite dans une calebasse avec bord en métal et d’une sorte de paille percée qui sert de filtre (c’est elle qui se nomme la Bombilla), pour boire le Maté (Yerba mate la boisson nationale ayant un goût très amère).
imageNimageous retournons en bus jusqu’à la place du 9 Juillet puis en taxi jusqu’à notre appartement. Le réseau de transport est bien développé (métro, bus et taxi). Même si nous ne nous aventurerions pas encore dans les bus sans notre guide Mathilde, les taxis sont forts nombreux, les chauffeurs agréables et le coût raisonnable. Comme l’avait signalé Mathilde sur son blog quelques bus sont splendides. Avant de repartir nous entrons dans la Catedral Metropolitana (angle de la Calle San Martin et de la place de Mayo). Deux choses importantes : Santo Cristo del Gran Amor avec sa robe violette, le saint des footballeurs et le mausolée du général Don José San Martin, père de la nation et libérateur de l’Argentine.

Le soir nous dinons au hasard chez Don Julio (Guatemala 4691) qui est en fait une des meilleures Parillas de Palermo. Nous nous explosons le bide à cout de bidoche de 600 grs (300 pour Val), d’ampandas en entrée, le tout arrosé de vin argentin. Divin ! Le tout pour 1000 $ 80€

Mathilde et Juan nous rejoignent à la fin du repas et nous repartons dans la maison de Juan qui est une sorte d’auberge espagnole argentine, recevant beaucoup de monde de différentes nationalités. Il y a une allemande, étudiante en médecine, et ses parents, une française, étudiante en animation, Mathilde, Solveig, Yvan, auteur de bd qui était venu à Lyonbd en 2013,… Une rampe de skate, une cuisine commune, une pièce de travail, un magasin de bières juste en bas de la maison ( il n’appartient pas à Juan mais c’est bienfait que quand même ;0) bref le bonheur en parlant Espagnol, français, anglais et même allemand ! Une bien belle soirée mais vers 01h30, le jetlag et l’alcool ont raison de nous et nous partons nous coucher chez nous.

Catégories : Argentine | Étiquettes : , , , , , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Mardi 07 avril 2015 : 2ème jour Buenos Aires

  1. Cool ce cimetière en plein air ! Profitez bien ! ici il faisait 22° aujourd’hui ciel bleu et soleil, donc nous ne sommes même pas envieux de votre beau temps ha ha des bisous

  2. super photos comme d’habitude , il y a une que je vois bien pour vos 20 ans de mariage 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :