C’est le jour du départ … Et de l’arrivée !

Petite comparaison des prévisions météo entre Lyon et l’Argentine… Il faut bien comprendre que les copies d’écrans ont été faites à 10h15 heure de Lyon (6°) donc 05h15 en Argentine (20 ou 21°) ! Je pense que nous avons raison de partir en vacances ;o) C’est vrai qu’à Iguazu il y a quelques orages de prévus mais bon c’est souvent le cas alors on ferra avec…

Comparatif météo Lyon ArgentineAu même moment ou nous entrons dans l’avion, un des pilotes sortait du cockpit pour aller aux toilettes, ce qui a été de bonnes augures quand au bon déroulement du vol ;0) Nous décollons de St Ex avec 5 minutes de retard, sur un A319 neuf de la Lufthansa avec un taux de montée impressionnant au décollage. Vol agréable avec un équipage sympa et charmant.

L´aéroport de Frankfurt est immense et le plus drôle c’est que nous sommes arrivés très en avance (6 heures de béton) ce qui fait que nous sommes presque tout seul dans le terminal long courrier, il y avait plus de personnel au filtre de police que de voyageur, ça a été le passage le plus rapide de notre vie, aucune attente. Le long d’un couloir de transition entre deux halls, plein de lit de camps sont installés pour permettre aux voyageurs en transit de se reposer un peu, c’est plus sympa que nos fauteuils inconfortables et trop peu nombreux de nos aéroports français !

Juste à la sortie de l’avion, le premier revendeur de saucisses, puis de chopes à bière et enfin les bretzels. Un résumé de l’Allemagne en quelques minutes.

image image image image image

Quelques informations sur notre vol transatlantique. C’est le vol LH 510 au départ de Frankfurt, Germany (FRA) et à destination de Ministro Pistarini, Buenos Aires, Argentina (EZE) à une distance de 11495 km parcourus en 13h55 en B747-8i (i pour intercontinental).

Nous atterrissons le 05/04/2015 à 07h30 locale après un vol sans encombre et pas trop fatigués ayant réussi à dormir 6 à 7 heures, en regardant deux films, ne pouvant pas finir le dernier car les hôtesses nous ont réclamé les écouteurs 20 minutes avant l’atterrissage, une collation, un dîner et enfin un pdj, le tout sans grande saveur. L’équipage était très sympa et très professionnel, à l’écoute des passagers.
Le passage immigration, récupération bagages et douane n’a durée que 45 minutes, tout a été très rapide. A la sortie le transfert nous attendait avec une pancarte « Boudier Valérie » même pas Patrice dessus et je pensais qu’il étaient machos les argentins.
01h10 de conduite avec 5 voitures de front roulant sur 3 voies, les motos à fond sur la bande d’arrêt d’urgence large de moins de 2 mètres sur laquelle des voitures arrivaient à doubler, par la droite en plus, notre chauffeur se faufilant dans le moindre interstice laissés sur la route, doublant les bus par la droite dans la voie qui leur est réservée… Bref du sport même à l’arrière !
imagerapace_baL’appartement que nous avons loué est central dans Palermo (Guatemala 4551 #6E) au 6eme étage, bien agencé avec une chambre, salle de bain et une cuisine américaine dans le salon. Donnant au nord avec une vue dégagée sur des maisons basses avec des jardins arborés. Sur le balcon d’à côté un petit rapace nous a accueilli et après la sieste nous en avons observé un beaucoup plus gros posé sur une antenne Tv à quelques dizaines de mètres. Leur présence prouvent une bonne santé écologique de la ville.
Nous partons retrouver Mathilde et Solveig pour déjeuner dans le restaurant végétarien en bas de chez Juan, oui végétarien dans le pays de la viande notre fille a osé, mais bon elle est pardonnée c’était bon quand même.

Retour à l’appartement pour la sieste réparatrice d’une heure et demi puis nous retournons chez Juan afin de le saluer, ainsi que tous ses colocataires, récupérer les filles et partir visiter Palermo. En chemin nous entrons dans une librairie Libros del Pasaje (Thames 1762 1425 Capital Federal http://www.librosdelpasaje.com.ra) qui est splendide avec des étagères en bois très hautes et des échelles montées sur roulettes. Nous y découvrons plein de bd connues traduites en espagnol comme Hertz, chroniques de Jérusalem… Nous nous arrêtons boire une cerveza sur la Plaza Cortazar puis nous dînons dans le restaurant de viande El Trapiche (Paraguay 5099 Palermo) et essayons une sorte de plat de cottes, prévu pour 2 personnes nous avons mangé à 4 dessus, et un dessert, flan avec de la crème et Dulce de Leche, pareil prévu pour 1 mangé à 4. Les deux bouteilles standard de vin argentin on bien étaient bues à 4 ce qui est standard pour une fois ;0)
Retour chez nous à pied et dodo vers 23h00, bien fatigué aussi bien par le jetlag que par l’alcool.

Catégories : Argentine | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :