Vendredi 31 octobre 2014 : 3eme jour

lezard_trinidad_Nous nous réveillons tôt après une bonne nuit bien réparatrice. Pdj pris sur la terrasse au soleil du matin avec les oiseaux et de bien curieux lézards qui mettent leur queue en tire-bouchon pour courir plus vite, et la déroule pour se faire croire plus gros que ce qu’ils sont en réalité. Étant blanc en dessous et vert dessus on a l’impression d’un gros œil qui s’ouvre ;0)

Nous partons changer nos euros (1,2 Cuc pour 1€) dans la banque et trouver le bureau Havana tour afin d’avoir plus de nouvelle de la valise de Vava, le matin notre logeuse nous ayant averti que le correspondant de la Havane avait récupéré note valise et qu’elle devrait être livrée dans la journée.

Nous déjeunons chez San José – Maceo (Gutièrrez) 382 entre Colón et Smith. Très bonne adresse à recommander. La langouste grillée à 9,50 Cuc et en brochette à 8,95 ! Nous mangeons encore plus que de raison pour un midi.

Retour chez Havana tour avec les vouchers pour apprendre que la valise tant désirée était toujours en route mais en passant par Santa Clara pour y déposer deux de ses sœurs perdues elles aussi ! Vava doit encore attendre et trépigner et surtout espérer récupérer ses 3 trousses de toilette, ses culottes, soutifs, … Quelque soit l’issu de cet évènement Vava aura prouvé qu’elle peut se passer de toutes ses affaires, en râlant un peu en contre partie ;0)

Petite sieste réparatrice puis nous partons nous informer de l’arrivée de la valise à la casa particular. Non toujours pas !

Nous visitons le Musée de la Lucha contra los Bandidos (1 Cuc par personne) qui n’offre pas grand intérêt si ce n’est que quelques photos de Fidel et du Che, une vedette rapide et un transport de troupe, mais surtout un petit bout d’un U2, avion de reconnaissance Us abattu en 1962 ! Comme c’est un ancien couvent, le haut du clocher offre une vue sur toute la ville, on peut monter tout en haut mais attention de ne pas sonner les cloches ;o)

En descendant deux papys nous offre une chanson moyennant 1 Cuc, et deux autres se font photographier, pour un autre Cuc, avec des cigares de 25 cm chacun, et surtout une super bonne bouille de cubain pour tous.

Nous nous mettons en chasse d’un cyber café pour lire nos mails et donner quelques nouvelles à nos enfants. Nous arrivons à l’angle de Simon Bolivar et de Antonio Maceo : 20 minutes pour 3 Cuc. Au bout de 5 minutes de connexion, panne de courant ! Il revient au bout de 15 minutes.

Retour à la Casa, toujours pas de valise, mais par contre l’office de la Havana Tour a téléphoné pour indiquer qu’elle était partie et qu’elle devrait arriver ce soir… Reste à espérer.

Nous profitons de nouveau de notre terrasse pour regarder le magnifique couché de soleil. Le ciel se drape de dégradé d’orange vif, que même l’appareil photo en mode coucher de soleil sous évalue.

Nous partons boire l’apéro au théâtre « La casa de la Cervesa » qui n’a pas d’autres bières que les sempiternelles Bucanero et Cristal en bières cubaines malheureusement.

Passage par notre logeuse, juste à côté, la valise n’est toujours pas arrivée mais un coup de téléphone à indiqué qu’elle devrait arriver vers 21h00.

Nous remontons juste au nord de la Plaza Mayor, Calle Simon Bolivar 557, pour dîner au Paladar Estela, qui est composé de deux parties, une dans une coure, l’autre en intérieur avec un beau balcon donnant sur la rue. C’est sur ce dernier que nous dinons. Avant de nous installer, nous faisons un tour au Quince Cuatorce, restaurant musée juste en face, dont les tables sont dressées avec de la porcelaine anglaise (ou chinoise peut être), des couverts en argent,… donnant une impression de revenir au temps des fastes des grandes familles. Nous dînons de poulet pour Vava et d’une belle langouste grillée pour moi, plus cher que ce midi, 15 Cuc, accompagnée d’une bouteille de vin chilien, 25 Cuc.

Arrivant de nouveau à la casa particular, la porte est ouverte, nous entrons et découvrons trônant au milieu du salon, une belle valise orange, bien fermée, pas abîmée ! Je lui fais un câlin, Vava fait la bise au chauffeur qui n’a pas besoin de se demander quels sont ces deux fous qui lui donne en plus un pourboire de 10 Cuc ! Lui doit retourner à la Havane le soir même et nous voici repartis avec notre trésor ! Le cauchemar est terminé, Vava aura toutes ses affaires, maillots de bain, séchoir,… Nous la déposons dans notre chambre, la mienne se fait déloger du porte valise sur lequel elle trônait jusqu’alors.

Nous retournons finir cette belle soirée à La Casa de la Trova qui est vraiment l’endroit à ne pas manquer. Nous faisons la fermeture à minuit, tout ferme d’ailleurs, comme nous pouvons le constater en passant devant les escaliers de la Casa de Musica, dont les musiciens laissent la place à la sono, puis à la boite de nuit. Petit arrêt sur la plaza Mayor pour admirer sa beauté à la lumière de l’éclairage public. Bonne soirée.

Catégories : Cuba | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :