Belgodère !

Décidément nous ne profitons pas assez de ce bel hôtel dans lequel nous nous trouvons. Demain sera différent. Aujourd’hui nous avons rendez-vous avec un cousin (mon arrière grand-mère maternelle et sa grand-mère étaient cousines germaine) Barthelemy Albertini, afin qu’il nous serve de guide dans les méandre de la famille corse.

Nous le retrouvons sur le parvis de l’église, que nous visitons. De style Romane, ayant récupérée le prieuré de l’ancienne chapelle, désacralisée il y a quelques années, et dont le monument aux morts laisse apparaître deux Malaspina morts pour la France en 14/18 !

image image image image

 

 

 

 

 

 

Nous continuons par l’escalade du rocher en haut duquel se trouve une ruine d’une ancienne tour de guet  ! La grande demeure que nous apercevons juste en face est l’ancien château des Malaspina qui a été donnée à la ville par une des lignées éteintes de notre famille. La vue du haut est splendide, la vallée, les autres villages alentour, les montagnes en fond et de splendides milans au plumage éclatant qui nous survolent utilisant tous les courants ascendants pour voler sans effort !

Nous continuons la discussion sur la terrasse de sa maison, surplombant le village de laquelle nous pouvons apercevoir le cimetière où sont enterrés mes ancêtres, enfin certains seulement car avant notre culte de la tombe « privée » les notables étaient mis en terre dans une fosse commune sous le couvant jouxtant le cimetière. À l’état de ruine depuis des années, la révolution française étant passée par là aussi, cela rendait impossible le recueillement de la grand-mère de Barthelemy sur la tombe de ses ancêtres !

Après le déjeuner nous voici partis vers les sommets alentours en passant préalablement par le cimetière. Tout est construit à flan de colline, maisons comme cimetière, et ce dernier ne fait pas exception. Des restanques flanquées de tombes ou de sorte de mosolés, toutes tournées vers le sud mais avec un léger décalage pour celle de mon arrière grand-mére comme si on avait voulu la positionner dans l’axe du village, ou bien le fossoyeur avait un peu abusé de l’alcool de châtaigne ;0)


imageNous reprenons la voiture pour suivre la route N2197 puis rapidement la D963 et enfin la D71 pour finir la boucle et revenir à Belgodere ! Splendides points de vues sur le Cap Corse que l’on a perdu dans la brume de mer, vu ressurgir sous le soleil… La route de montagne avec de le maquis et de la forêt avec chênes verts, châtaigniers immenses, pins mais aussi cistes à fleurs blanches et à fleurs roses, myrtes… Et toujours les villages corses accrochés à flan de coteaux avec leurs immenses bâtisses, leurs églises aux clochets si particuliers,… Bref une très belle balade.

Nous revenons à Belgodère pour dîner, regarder quelques photos de famille, comprendre les différentes lignées, des Malaspina de Montpellier, les Mulas de la côte atlantique, les de Philips de Marseille et Paris, les Albertini de Belgodère et de Corté, et enfin nous les Chanot/Descamps/Boudier le tout provenant de 3 soeurs et 2 frères dont un est décédé sans descendance.

Retour à notre hôtel et dodo !

Catégories : Corse | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :